Avertir le modérateur

05/10/2010

Un nouveau coup de massue

berson.jpgPar Michel Berson, président du conseil général de l’Essonne, trésorier de l’assemblée des Départements de France.

Lors de la présentation du projet de loi de finances 2011 devant le comité des finances locales, le ministre du Budget, François Baroin, a confirmé le «gel en valeur» des dotations de l’État aux collectivités locales pour les trois années 2011, 2012 et 2013.

 Derrière le terme de « gel en valeur », il s’agit en réalité d’une diminution bien réelle des dotations de l’État qui seront bloquées sans prendre en compte ni l’inflation ni la croissance des besoins des collectivités.

 Les Françaises et les Français seront les premières victimes de ce coup de massue. Les collectivités locales assurent en effet des services publics de proximité et participent directement au pouvoir d’achat des Français. Ainsi, les départements financent les grandes allocations de solidarité : le RMI et RSA pour les familles en difficulté, l’APA pour les personnes dépendantes, la PCH pour les personnes handicapées.

 Ce coup de massue est inacceptable car il conduira à l’asphyxie financière des collectivités locales qui sont déjà étranglées par les transferts non compensés. La dette de l’État à l’égard des collectivités locales ne cesse de grimper d’année en année. Pour les seuls départements, elle atteint 4 milliards d’euros par an pour les allocations de solidarité. Ce coup de massue est injuste car le gouvernement veut faire porter le chapeau aux collectivités locales et faire croire qu’elles seraient responsables des déficits et de la dette publics. Or les collectivités locales sont bien gérées et leurs comptes sont sains.

 Par la loi, les régions, les départements et les communes doivent voter leur budget en excédent : il leur est interdit de faire des déficits. Ce coup de massue est enfin inefficace car les collectivités locales financent entre 70 % et 75 % de l’investissement public dont nous avons tant besoin pour relancer la croissance et préparer l’avenir. Si le redressement des comptes publics est indispensable, le véritable courage politique n’est pas de vouloir diminuer sans cesse la dépense publique mais bien d’engager une réforme ambitieuse de notre système fiscal afin de financer durablement les services publics de proximité par la solidarité nationale.

Publié par le journal l'Humanité

12:11 Publié dans Expressions libres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : michel berson, finances, conseil général | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

13/11/2009

Evry Palestine et le Conseil Général de l'Essonne à Gaza !

Evry Palestine, lors de son rendez-vous du 28 novembre, à la bourse de travail (situé près de l’Agora du centre commercial) Les 6 Heures pour la Palestine, à Evry, a été  l'occasion de revenir sur le voyage effectué en Palestine, et de nous livrer leurs impressions de la situation actuelle dans la bande de Gaza.

10:06 Publié dans Découvertes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : palestine, gaza, conseil général | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

30/09/2009

Numériclé 91, le premier cartable numérique.

usb.jpgLe premier cartable numérique adressé aux enfants de l’Essonne a été remis symboliquement aux collégiens de sixième au collège Montesquieu d’Evry

Numériclé 91 est une clé USB, nouvelle génération, qui est un concentré d’innovations technologiques. Il contient de nombreuses applications permettant le traitement de textes, de graphiques de données, de photos…Une mise à jour régulière est possible auprès d’un serveur avec l’utilisation d’un mot de passe. D’un volume global équivalent à 2 gigas il permettra un stockage important de données. Par le biais de favoris, et à partir d’Internet il permettra l’accès à des sites éducatifs présélectionnés dont les sites web des collèges et favorisera ainsi le travail interactif.

usb3.jpgLes enseignants sont mobilisés pour former les élèves à l’utilisation de cette clé « magique ».

Elle sera strictement personnelle pourra être utilisée pendant les 4 années de scolarisation au collège et au-delà. 70 % des enfants pourront l’utiliser à partir de leurs micro-ordinateurs personnels ou familiaux (taux d’équipement moyen), ou des micro-ordinateurs qui seront mis à leurs disposition dans les collèges, bibliothèques, maisons de quartier…ainsi tous les enfants pourront se servir de ce premier cartable numérique.

Il sera attribué progressivement cet année aux 16 000 élèves des 100 collèges de l’Essonne.

 

usb4.jpgusb2.jpgLes élèves du collège Montesquieu  d’Evry ont eu le privilège de se voir remettre ce « cartable numérique » en primeur par M. Michel Berson Président du Conseil Général, Francis Chouat, premier vice-président, et 1 er maire adjoint de la ville (élus socialistes), et Marjaulaine Rauze, Maire de Morsang sur Orge, vice-présidente du Conseil Général de l’Essonne, déléguée aux collèges et initiatrice de ce projet (voir photo), élue communiste.

 

De nombreuses questions ont été posées à cette occasion souvent pertinentes par les enfants sur les différentes possibilités d’utilisation prouvant déjà une belle maîtrise de cet outil de travail et d’éducation à la pointe du progrès.

 

Texte et photos exclusifs E-Mosaïque

15:59 Publié dans Informations locales | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : usb, collège, montesquieu, conseil général | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu