Avertir le modérateur

13/05/2010

SONIA BELLUGI : UNE DIVA A EVRY

SONIAphoto1.jpgC’est devant près de 200 personnes jeunes et moins jeunes que cette jeune fille à l’apparence frêle est soudain apparue à un public conquis immédiatement aux premiers sons de son chant mélodieux.

Pourtant comme l’a dit avec justesse le Président de l’Union des Retraités d’Evry, Pierre Maze,  qui l’avait invité au foyer club d’Evry, beaucoup dans ce public divers composé de personnes âgées et moins âgées et d’enfants des centres de loisirs assistaient pour la première fois à un tel récital où se mêlait les chants et la musique de Mozart, Bellini, Chopin, Litz, et peu importe si contrairement à toutes les traditions la chanteuse était interrompue par des novices, sous les applaudissements au milieu de ces chants, le plaisir était partagé.

 

SONIAphoto2.jpgSonia Bellugi est assurément une jeune chanteuse au talent immense qui avait déjà enthousiasmé la foule quelques jours avant en interprétant gratuitement à la cathédrale d’Evry un Alléluia magistral à  l’occasion d’un concert organisé au profit de la recherche sur  la maladie d’Alzheimer.

 

A ce talent s’ajoute une passion qu’elle a exposée modestement en retraçant en soniaphoto.jpgquelques mots son parcours professionnel devant des enfants qui les grands yeux ouverts imaginaient peut  être de nouveaux horizons.

 

Elle était brillamment accompagnée au piano par Yannick Henry un jeune musicien aussi plein d’avenir.

 

Une journée marquante où l’opéra, cet art considéré souvent comme élitiste a été mis en valeur  par des artistes populaires dans le sens le plus généreux du terme, et simulée des vocations dans ce public attentif et enthousiaste.

 

 

Photos, texte, exlusifs E-Mosaïque

 

16/04/2010

MANIFESTATION INTERSYNDICALE A EVRY

manifCGT.jpgAprès un rassemblement symbolique devant la Mairie d'Evry (voir photo) plus de 600 salariés du privé comme du public, retraités, privés d’emploi, étudiants, travailleurs sans papiers… ont manifesté dans les rues d’Evry et tenu un meeting syndical devant la Préfecture de l’Essonne ce jeudi 15 avril.

L’objectif de cette manifestation départementale unitaire (CGT, FSU, UNEF Evry, collectif départemental de soutien aux travailleurs sans papiers, UNSA, Solidaires) a été de donner un prolongement à la journée d’action unitaire syndicale du 23 mars dernier.

Une délégation des 6 organisations a été reçue par le Préfet de l’Essonne afin qu’il puisse écouter et entendre le mécontentement grandissant du monde du travail sur :

-        La non négociation sur les salaires par le patronat dans les NAO des entreprises essonniennes (Exemples : les propositions effectuées par le patronat des transports de cars voyageurs tournent autour de propositions provocatrices autour de 0,5 à 1,5% d’augmentation de salaire, il a fallu 22 jours de grèves aux Cars STA pour gagner une augmentation de 3%, aux Cars d’Orsay, les salariés sont au dixième jour de grève pour s’entendre déclarer par la direction qu’il est possible de démarrer la négociation…, dans la Fonction publique le gouvernement ne fait que copier selon la CGT le discours du Président de la République : travailler plus dans de plus mauvaises conditions pour gagner moins).

-        Sur l’emploi, chaque jour en Essonne, c’est près de 30 salariés qui se retrouvent dans une procédure de licenciement ou de départ forcé par les directions d’entreprises, mêlant management par le stress, par des objectifs personnalisés non atteignables, par le harcèlement moral…

-        Sur l’avenir des retraites, la CGT fait des propositions  de financement de l’avenir des régimes de retraite en élargissant l’assiette des cotisations aux revenus financiers…

-        Sur la régularisation des travailleurs sans papiers, il y a nécessité selon le premier Syndicat de l'Essonne que le gouvernement s’inspire de quelques directions d’entreprises, d’une partie du patronat, qui ont pris conscience que la résolution de la situation des travailleurs sans papiers passe par une régularisation massive de ceux-ci dans le cadre d’un règlement de leur situation par le travail.

A l’issue du meeting, l’Union Départementale CGT fait la proposition à l’ensemble des organisations syndicales, des associations, des partis politiques, et de toutes celles et ceux qui veulent participer à la mobilisation nécessaire pour défendre et améliorer le régime des retraites par répartition et d’organiser dans chaque commune du département un débat contradictoire démocratique sur les approches différentes entre le gouvernement et le Medef ,et de l’autre côté, les forces syndicales, associatives, politiques sur l’avenir des régimes de retraite en France.


RASSEMBLEMENT INTERSYNDICAL A EVRY 91
envoyé par E-Mosaique. - L'actualité du moment en vidéo.

Compte rendu UD CGT, photo et vidéo E-Mosaïque

16:26 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cgt, fsu, solidaires, evry, fonctionnaires, retraites | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

20/02/2010

VILLABE RENTRE DANS LES RANGS

VILLABE.jpgADHESION A LA COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION D’EVRY CENTRE

 

C’est à l’unanimité que les conseillers communautaires de l’agglomération d’Evry Centre viennent d’accepter l’adhésion de la ville de Villabé, 4 921 habitants.

Villabé rejoindra ainsi Evry, 53 371 h, Ris-Orangis, 26 813 h, Courcouronnes, 14 595 h, Bondoufle, 9 572 h, et Lisses, 7 001 h.

 

Au 1er juillet 2010, date d’effet de cette adhésion la nouvelle communauté d’agglomération s’étendra sur une superficie de 8 417 ha, et comprendra une population de 116 273 habitants.

 

Villabé, surnommée la petite Corbeil quitte donc définitivement le giron de sa grande sœur pour rejoindre Evry et sa région et consolider politiquement le Président de la Communauté d’agglomération d’Evry, et Maire d’Evry Manuel Valls.

 

Politiquement minoritaire au sein de l’actuelle Communauté d’Agglomération, 14 conseillers pour Evry, 11 pour Ris, soit un total de 25 pour la gauche, contre 11 pour Courcouronnes, 8 pour Lisses, et 8 pour Bondoufle, soit un total de 27 élus de droite, avec les 5 représentants de gauche de Villabé, il aura une majorité automatique de 30 sur 57. Même si aujourd’hui la quasi-totalité des décisions prises au sein de l’agglomération, le sont de manière consensuelle, c’est une garantie pour Manuel Valls contre les aléas de l’avenir. Et cerise sur le gâteau, le PS a lui seul aura la majorité absolue, les autres représentants de la gauche (Verts et PC) étant ultra minoritaires et absents de toutes les vice-présidences.

 

AGGLO.jpgLE PROJET COMMUNAUTAIRE

Celui qui est inscrit dans les documents officiels (rapport aux conseils municipaux) est « celui d’une démarche d’élaboration d’un projet de territoire qui doit permettre d’affirmer la place de l’agglomération dans le débat métropolitain et préparer son élargissement », « la priorité au développement économique est réaffirmée pour accueillir des entreprises et des emplois »,  « la définition d’un projet urbain de qualité s’inscrira dans un effort de planification qui conduira le territoire à se doter d’un SCOT, et à créer de nouveaux quartiers ».

 

L’objectif clairement affiché est celui de l’élargissement et d’un développement économique et urbain, dans ce cadre la ville de Villabé sera à coup sûr très sollicitée.

 

Dans un courrier aux habitants la Maire de la ville, Irène Maggini a essayé de se justifier sur cette adhésion en indiquant d’une part, ce qui est vrai, l’obligation pour chaque commune d’adhérer à une intercommunalité, et d’autre part que Villabé resterait maître de la construction des logements, ce qui est plus discutable.

Elle a invoqué les compétences et les avantages de la Communauté d’Agglomération, en citant un seul exemple celui de la gestion de l’eau, qui justement pose actuellement un problème à tel point que de nombreux élus proposent que ce service actuellement privé revienne en gestion directe.

 

Les élus communistes de Villabé, dans l’opposition ont souhaité qu’un référendum soit organisé au sein de la population pour que les habitants puissent s’exprimer sur cette adhésion de Villabé à l’agglomération d’Evry Centre.

 

Le dossier sur cet élargissement est loin d’être clos, et celui plus général d’un élargissement vers d’autres communautés encore moins. Il est lié de plus à la réforme des collectivités et notamment la suppression de fait des départements, et celui de la taxe professionnelle aux conséquences néfastes pour les communautés d’agglomérations.

 

 

VILLE

REVENU/HABITANT

TAUX PROPRIETAIRES

TAUX DE CHOMAGE

 

EVRY

13 599 €

38,1

7,5

 

RIS ORANGIS

16 758 €

52,7

10,6

 

COURCOURONNES

16 577 €

50,9

11,4

 

LISSES

20 027 €

61,5

8,2

 

BONDOUFLE

24 383 €

82,9

6,3

 

VILLABE

20 440 €

79,9

7,3

 

 

Photos : Le rond point de Villabé, oeuvre de M. Melin, logo de l'agglomération. Données chiffrées : Internaute.com, INSEE

11:20 Publié dans Collectvités locales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : villabé, evry, conseil communautaire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu