Avertir le modérateur

03/05/2012

Evacuation du « petit bidonville » de Ris-Orangis, 56 nouvelles personnes à la rue

Evry, le 03 mai 2012

romsexpulsions.jpg« Les Roms, boucs-émissaires d’une politique sécuritaire qui cible les migrants et les pauvres »

C’est sous ce titre que le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope – dont le Secours Catholique est membre - a publié dernièrement son Rapport annuel. En Essonne aussi il est aisé de constater les conséquences néfastes et absurdes d’une telle politique …

Ce matin, sous une pluie battante, les forces de l’ordre sont entrées en action pour évacuer les 56 personnes – dont une vingtaine d’enfants - qui occupaient le « petit bidonville » de Ris-Orangis.

Certaines familles avaient quitté le bidonville dès hier pour rejoindre d’autres lieux à proximité.

Après l’expulsion des deux camps d’Evry et de la gendarmerie de Viry en plein hiver, après celles d’Athis-Mons, de Corbeil-Tarterêts puis de Massy, c’est donc le tour du « petit bidonville » de Ris-orangis avant les expulsions programmées du « grand campement » de Ris-Orangis, de Wissous …

roms,expulsions,secours catholique,ris orangisTout le monde sait bien que ces expulsions absurdes ne font que déplacer le problème. Tout le monde sait bien que le nombre des familles Roms en Essonne reste stable, voire est en légère augmentation. Tout le monde sait bien que, malgré les promesses d’hébergement de quelques nuitées, des familles entières sont jetées à la rue. Mais l’on continue à le faire sans chercher de réelles solutions.

Entre précarité et expulsions, les Roms de l’Essonne sont devenus de véritables parias des temps modernes.

Le Secours Catholique de l’Essonne renouvèle sa demande, qu’une table ronde puisse se tenir dans les meilleurs délais afin de réunir les pouvoirs publics, les communes, les services sociaux et les associations, pour aborder collectivement et dans la confiance, la difficile question des Roms dans le département. Si cette table ronde ne pouvait pas avoir lieu en Essonne, peut-être faudrait-il porter le débat auprès de la représentation nationale.

Communiqué du Secours Catholique

14/01/2012

ROMS : EXPULSION, EVACUATION, DES MAUX POUR LE DIRE

roms3.jpgAu petit matin à Evry une centaine de gendarmes mobiles ont expulsé après avoir détruit méthodiquement les baraquements provisoires installés au rond point du CNES à Evry une centaine de Roms dont une trentaine d’enfants de bas âge sur décision du préfet, c’est-à-dire du gouvernement en application malheureusement d’un arrêté de la municipalité rédigé à la demande du représentant de l’Etat.

Je peux témoigner de tout cela parce alerté par les associations humanitaires et de solidarité dont l’ASEFRR qui coordonne l’aide aux familles de Roms du 91 et présidé par S Guichard j’étais présent.

J’ai été frappé par la dignité et la détresse de toutes ses familles ballotées au gré de toutes ces opérations inhumaines décidées par le pouvoir public. J’ai été frappé en voyant cet alignement impeccable de ces gendarmes cernant le camp des Roms rappelant (et la comparaison s’arrête là) des images d’archives où des « parias de l’époque » étaient regroupés avant d’être évacués vers d’autres camps.

A l’occasion, évacué est d’ailleurs le terme mensonger employé par TF1 et d'autres médias relatant cet évènement malheureux. Expulser est le terme plus juste employé par le Secours Catholique et l’ASEFRR.

Le dictionnaire est clair sur les définitions :

- Evacuer : faire sortir, transporter quelqu’un dans un autre endroit.

- Expulsion : action d’expulser. Expulsion d’un indésirable.

Et là aussi je peux en témoigner, il s’agit bien en plein hiver d’une expulsion sauvage et illégale pratiquée par l’Etat puisque aucune solution de relogement n’a été proposée à ces familles. Avec les associations j’ai d’ailleurs moi-même accompagné ces familles à la Maison de la Solidarité du conseil général pour qu’une solution au moins provisoire puisse être trouvée.

La situation des familles Roms à Evry et dans tout le pays doit trouver une issue durable et humaine en ce qui concerne notamment le logement.

Le 27 mars 2010 une résolution émanant de 7 groupes politiques du Parlement Européen dont les communistes, les socialistes, les Verts et la Droite excepté son extrême demandait aux Etats à propos du sort des citoyens de l’Union d’origine rom « de respecter la chartre et les droits fondamentaux de l‘UE, notamment en fournissant une aide et un suivi appropriés ».

C’Est-ce combat du respect de l’humain qu’il est important de mener pour les familles Roms, mais également pour toutes les familles qui souffrent de la misère, du racisme, de l’exclusion engendrés aujourd’hui par l’Europe libérale et le gouvernement Sarkozyste.

Diego Diaz, maire adjoint communiste d’Evry

15:49 Publié dans Actualités, Evénements, Expressions libres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roms, expulsion, evry, france, sarkozy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

04/09/2010

ROMS, INSECURITE : IMPOSANTE MANIFESTATION

100_7400.JPGPlace de la République à Paris ce samedi 4 septembre des 14h00 des milliers de manifestants étaient déjà présents à l’appel de plus de 40 organisations syndicales, associations humanitaires, partis de gauche.

 Ils seront rejoints rapidement par des milliers d’autres contribuant à une manifestation grandiose pour la défense des libertés et des pratiques inhumaines engagées cet été par le gouvernement pour expulser les Roms de France.

100_7410.JPGTout au long du parcours ces manifestants seront applaudis et encouragés par de nombreuses personnes en attente sur les trottoirs.

Beaucoup d’habitants de l’Ile de France et de l’Essonne ont tenu à participé à ce rassemblement souvent avec une certaine émotion, militants des droits de l'homme, souvent investis depuis des années dans la défense des droits des Roms ou simples citoyens d'une république où les les principes de liberté, d'égalité et de fraternité sont aujourd'hui bafoués par une caste.

La ligue des droits de l’homme, le MRAP, Emaus, le DAL, ATTAC et bien d’autres associations ont été particulièrement présents. Le PCF avec Pierre Laurent le secrétaire national, Marie George Buffet, Jean Luc Mélanchon du Parti de Gauche ont défilé ensemble derrière la même banderole.

Les Verts avec Cécile Duflot, le PS avec Bertrand Delanoe, le Maire de Paris, le NPA avec Alain Besancenot sont également venus.

Les Syndicats comme FO, SUD, la FSU, la CGT représenté par son secrétaire général Bernard Thibault étaient également dans ce cortège.

100_7412.JPGLes ROMS de l’Ile de France étaient aussi présents dont ceux de l’Essonne en particulier ceux de Fleury que le Préfet veut expulser la semaine prochaine.

100_7414.JPGDe nombreux artistes comme Régine qui avait soutenu la candidature de Sarkozy, Jeanne Berkin ou Josiane Balasko ont tenu également à soutenir cette manifestation pour le respect des droits humains.

Le matin ils étaient présents dans un rassemblement au ministère de l'immigration M. Eric Besson. venues interpréter "Les Petits Papiers", célèbre chanson de Serge Gainsbourg.

NB. La police a annoncé dans le cortège parisien 12 000 manifestants (chiffre communiqué déjà la veille de la manifestation par Hortefeux à la police). Pour les témoins sérieux de cette manifestation ces chiffres sont totalement fantaisistes. Ils relèvent sans doute du souhait de M. Hortefeux le ministre de l’intérieur, mais pas de la réalité. C’est probablement plus de 30 000 personnes qui ce jour ont manifesté à Paris, et plus de 150 000 dans toute le France.

Texte et photos exclusifs E-Mosaïque

 

22:33 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roms, manifestation, paris | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu