Avertir le modérateur

08/12/2011

EVRY PREFECTURE : POUR LE RESPECT ET LA DIGNITE HUMAINE

prefecture4.jpgDepuis plusieurs mois la même scène, d’un mauvais film est visible devant la Préfecture de l’Essonne, symbole pourtant de notre République, libre égale et fraternelle.

Plusieurs centaines de personnes attendent l’ouverture du guichet unique du département réservé aux personnes d’origine étrangère afin de traiter des dossiers de renouvellement des cartes de séjours, ou des demandes d’autorisation de sortie du territoire. Ce ne sont pas des voleurs, la quasi-totalité d’entre eux sont en situation régulières et pourtant l’accueil qui leur est réservé est indigne.

Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il gèle ils attendent devant la Préfecture depuis la veille, y passant la nuit entière pour obtenir dans le meilleur des cas le sésame leur permettant un traitement de leurs dossiers.

Les interventions des associations, des parlementaires, des citoyens, les reportages nombreux relatant cette situation honteuse à la télévision, dans les journaux, sur le web n’ont pas modifié d’un iota la position du Préfet, représentant de l’Etat Sarkozyste sur ce scandale permanent.

UN RASSEMBLEMENT DETERMINE ET COMBATIF

prefecture.jpgC’est pour dénoncer cette situation ignoble qu’un rassemblement original s’est tenu devant la Préfecture de l’Essonne dès 6 heure du matin à l’appel de RESF, de la Ligue des Droits de l’Homme, de Act Up, de la CGT, de la FSU, de Solidaires et d’autres.

Cette initiative était soutenue par les Partis Politiques de Gauche et de nombreuses personnalités dont le Président du Conseil général de l’Essonne J Guedj.

Les militants syndicaux et du Parti Communistes étaient fortement représentés à cette initiative. Une forte délégation des Roms était présente et a assuré l’animation musicale.

Ce rassemblement autour des personnes étrangères en attente depuis la veille a permis le partage d’un petit déjeuner solidaire joyeux et en même temps empreint de sérieux devant cette situation sociale ubuesque et indigne.

Une délégation de principe a ensuite été reçue par des sous-représentants du Préfet sans résultats tangibles.

Dans toute l’Ile de France des actions similaires ont été mené en notant que certaines préfectures ont mis en place des dispositifs d’accueil plus humains.

Les militants présents étaent déterminés à continuer et amplifier ce mouvement d’indignation pour que ce scandale cesse.

Photos, texte et vidéo exclusif E-Mosaïque

20/05/2011

PREFECTURE DE L’ESSONNE, ACCUEIL DES IMMIGRES, LA HONTE AU QUOTIDIEN

100_6997.JPGTous les soirs, rue des Mazières à Evry, à partir de 20 h ils sont plusieurs centaines à se placer en file d’attente, espérant ainsi être bien placées, pour que le lendemain à partir de 8h, un des quatre bureaux chargés de renouveler leurs cartes de séjour puisse enfin traiter leurs dossiers.

Eux, ceux sont des « étrangers », pour la quasi-totalité en situations régulières, hommes, femmes, personnes âgées, supportant les aléas du temps, et à la merci de personnes mal intentionnées. Ils sont ainsi traités comme des chiens, peut être même pire que ces animaux qui bénéficient le plus souvent des bonnes intentions de leurs maîtres.

Ici le Préfet, au nom du gouvernement applique avec zèle les consignes en fermant dans les sous-préfectures les points d’accueils pour les ressortissants étrangers, et en limitant strictement ceux de la Préfecture.

Sans doute le fait t-il dans un contexte où les idées du Front National sont promues, voire encouragées. Le Syndicat CGT de la Télévision Publique a ainsi décompté plus de 700 passages où citations de ce Parti, depuis le début de l’année, uniquement sur FR3.

Le Gouvernement, et l’UMP veulent en « rajouter », même de la manière la plus ignoble, en tentant de monter l’opinion publique contre ces « hordes » montrés ainsi du doigt, c’est sans doute la raison pour laquelle la Préfecture laisse cette population dans la détresse et dans l’humiliation quotidienne. Tout cela pour quelques voix…

Devant le mécontentement des habitants du quartier jouxtant la Préfecture d’Evry, le Maire de la ville, Manuel Valls,  dans une lettre adressée au Préfet a déploré dès le 06 mai cette situation inacceptable et inhumaine et a demandé « qu’une solution décente et pérenne soit trouvée ».

manif14.JPGLe Parti communiste Français, et les élus communistes d’Evry, dans un communiqué en rappelant que ces immigrés comme l'ont confirmé plusieurs études jouent un rôle économique et social indispensable, et contribuent plus que ceux qu'ils reçoivent, ont indiqué pour leur part que « cette situation était indigne, insupportable dans une République dont la devise est inscrite sur les frontons de nos mairies : Liberté, Egalité, Fraternité ».

20:39 Publié dans Contre enquête | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : immigrés, préfecture, essonne, pcf, valls | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu