Avertir le modérateur

04/03/2011

POSTE BONDOUFLE : LES RAISONS DE LA COLERE

pigposte5.jpgA l’appel de tous les syndicats plusieurs centaines de personnes ont participé à un rassemblement pour dire NON à la fermeture annoncée du Centre de Tri de Bondoufle et la suppression de 370 postes.

En 2004, la Poste avait décidé de procéder à une refonte globale de la chaîne de traitement du courrier avec l’objectif d’augmenter sensiblement la productivité, de prendre en compte l’ouverture à la concurrence définie par les traités européens, de satisfaire les actionnaires et sa privatisation engagée malgré le refus exprimé par plus de 2 millions de personnes dans le cadre d’un référendum.

13000 emplois dans le métier courrier ont été ainsi supprimés depuis 2005. C’est dans ce contexte que la direction de la Poste veut fermer ce centre de tri début 2012.

100_7815.JPGLes conséquences comme l’ont rappelées les organisations syndicales seront dramatiques pour le département d’un point de vue économique, pour l’emploi, pour le service public qui sera détérioré.

Le Sénateur communiste Bernard Véra a rappelé que « ce centre permet actuellement une distribution de proximité satisfaisante du courrier dans les bureaux situés sur un territoire essentiellement rural ».

Pendant ce rassemblement de nombreux postiers ont témoigné dans quelles conditions inhumaines la direction de la Poste traitait ce dossier imposant pression, stress, chantage, harcèlement pour reclasser dans les meilleurs cas ces agents d’office loin des domiciles, méthodes relevant d’un côté bestial. Les femmes, avec leurs enfants sont les plus exposées à ces méthodes indignes.

De nombreux élus, tous de gauche, ont apporté leur soutien à cette manifestation. Tour à tour sont intervenus les représentants des Verts, du PS, du NPA, du Parti communiste.

Manuel Valls député et maire d’Evry a annoncé qu’une motion de soutien sera proposée à l’occasion du prochain conseil municipal.

pigposte1.jpgChristian Pigaglio, conseiller municipal communiste d’Evry s’est exprimé en indiquant notamment que c’est tout le service public qui est aujourd’hui mis en cause.

L’absence des représentants de la droite et des élus UMP de Bondoufle, Lisses, Courcouronnes pourtant directement concernés a été noté par tous.

Ce rassemblement s’est terminé par une appel à une manifestation entre la Poste centrale d’Evry et la Préfecture le 24 mars

Article, photos exclusifs E-Mosaïque

11:02 Publié dans Social et économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste, boudoufle, tri, evry, postes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

04/10/2009

ESSONNE WEEK END DE VOTATION

postevote2.jpgPOSTE

44 441 personnes dans l’Essonne ont participé cette semaine au vote citoyen pour s’opposer à la privatisation de la Poste. 97 % se sont exprimées pour le NON, 3 % pour le OUI.

Même si ce vote n’était pas officiel dans de nombreuses municipalités de gauche il en prit un caractère semi-officiel. Ainsi, à Evry 8 bureaux de vote présidé par des élus ont permis à 1167 personnes de voter. Plus de 1000 avaient déjà effectué cet acte civique pendant la semaine.

Partout ce vote a bénéficié d’un succès important même dans des municipalités de droite.

Ainsi sur la région d’Etampes 1 985 ont participé à ce vote hautement symbolique, 995 dans la ville de Draveil.

Au niveau nationale ce sont près de 2 millions de personnes qui se sont rendu aux urnes.

62 organisations politiques, et associatives étaient organisatrices de cette élection originale.

Tous les syndicats, à l’exception de la CFDT étaient aussi membre du collectif d’organisation.

Les médias ont relayé cet évènement mais en privilégiant pour la plupart le rôle de Besancenot et du NPA à  ce vote au détriment des 61 autres organisations dans le but évident de diviser ce mouvement d’ampleur.

D’après plusieurs sondages les français souhaiteraient l’organisation d’un vrai référendum sur l’avenir de la Poste, et 75 % déclarent que dans ce cas ils voteraient aussi NON.

 

CORBEIL MUNICIPALES

stalinecorbeil.jpg

Au deuxième tour des municipales, le candidat UMP Betcher, présenté par Serge Dassault a gagné de 27 voix face au candidat communiste Michel Nouaille qui a mené une liste de rassemblement de la gauche et des écologistes à l'issue d'une campagne d'un anti communisme hystérique (voir l'affiche).

Le résultat complet est le suivant : 21 057 inscrits, 10 674 votants, blancs et nuls : 321, liste Betcher UMP : 5 190 (50,13 %), liste Michel Nouaille, rassemblement de la gauche : 5163 (49,86 %).

Tout laisse penser que cette élection, comme la précédente sera annulée face à un nombre d'éléments importants laissant planer le doute sur la régularité et la sincérité de ce scrutin et le très faible écart existant entre les deux listes.

18:13 Publié dans Informations locales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste, votation, privatisation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu