Avertir le modérateur

29/05/2013

RUGBY, STADE DE L'AGGLOMERATION D'EVRY ET AVENIR…

grandstade2.jpgPierre Camou, le président de la Fédération Française de Rugby, l’a dit: «Notre stade nous permettra d’être maître de notre destin pour être au service de notre sport».

Et si, pour notre ville et notre agglomération, posséder l'une de ces cathédrales du XXIe siècle était une vraie opportunité ?

Rappelons déjà, qu’au Moyen Âge, l’essor économique et social s’est réalisé autour de la construction et de la vie des cathédrales, point d’attraction des bâtisseurs et artisans ainsi que de tout le commerce qu’il pouvait générer.

Le rugby sport professionnel, certes! Que fallait-il de plus et qu’aurait-on voulu? Il y a longtemps que le sport de haut niveau n’est plus vraiment amateur. Le rugby a su préserver ses valeurs et n’hésite pas à sévir à la moindre dérive. Nous sommes tout de même bien loin des excès du football!

Dans notre département, qui comptait fin mai 2012 64 930 personnes inscrites à Pôle emploi, la hausse des demandeurs d’emplois depuis 2011 est de 7,5% contre 4,6% en moyenne sur l'Ile-de-France, alors que dans le même temps les offres d’embauches sont en recul de 29,4%. Peut-on réellement se passer de la perspective de la création de 8000 à 10 000 emplois, surtout lorsque l'on observe ce qui s’est fait au Stade de France?

En effet, à Saint-Denis et son agglomération, on s’aperçoit qu’il y a eu plus de 25 000 emplois créés depuis 14 ans et que de nombreuses grandes entreprises y ont implanté leurs sièges sociaux. On y trouve, par exemple, des compagnies comme SFR ou Orange Business Services, dans lesquelles travaillent plus de 8 000 personnes. Une université s’est même installée tout à côté du stade, ce qui attire de nouveaux résidents.

Le Grand Stade permettra, en outre, de réaliser les indispensables investissements dans le transport francilien, avec notamment le tram-train entre Massy et Evry, les lignes C et D du RER, les liaisons routières… Bien sûr, tout cela était prévu depuis fort longtemps, mais serait-il judicieux de se plaindre du fait que le Grand Stade nous permette de les mettre en oeuvre bien plus tôt?

Bref, c’est un bon projet, ambitieux, moderne, et dans lequel j’ai pleinement confiance parce que je sais qu’il apportera beaucoup à notre territoire!

pigaglioeurope.jpgLa confiance n’excluant pas le contrôle, je resterai, tout comme vous, attentif à la réalisation effective du Grand Stade et du Pôle sports qui doit l’entourer mais bientôt, je l'espère, nous pourrons, avec profit, voir la finale du championnat de France de rugby sous nos fenêtres.

Christian Pigaglio, conseiller municipal d'Evry, délégué aux équipelents sportifs, conseiller communautaire de l'agglomération Evry-Centre-Essonne

15/12/2009

Accessibilité et insertion

 Favoriser le développement de nouvelles pratiques

ajoie.JPGEntretien pour le Journal du Parlement avec Christian PIGAGLIO, conseiller communautaire communiste, délégué pour le Handicap à la Communauté d'Agglomération d'Evry Centre.

« Constitue un handicap, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société… ». Les toutes premières lignes de la loi du 11 février 2005 rappellent les droits fondamentaux des personnes handicapées, notamment en termes d’accessibilité et d’insertion.

 

Quels sont les principaux axes, ciblés par votre action au sein de la Communauté l’Agglomération ?

Ma démarche vise essentiellement à insister sur les droits des personnes handicapées et sur ce qu’elles subissent au quotidien. Parallèlement aux droits à des ressources et à des compensations, il est important de leur garantir un accès facilité à la scolarité, à l’emploi mais également à tout ce qui a trait à la citoyenneté et à la participation à la vie sociale.

A travers la loi de 2005, le principe d'accessibilité pour tous, quel que soit le handicap, est réaffirmé. Ses critères et les délais de mise en conformité sont précisément redéfinis.

Comme de nombreuses agglomérations, nous avons malheureusement pris du retard sur l'application de ces textes.

Si les établissements existants recevant du public et les transports collectifs ont encore quelques années pour se mettre en conformité avec la loi, tous les travaux réalisés sur notre territoire aujourd’hui tiennent compte de ces impératifs. Désormais, les nouvelles structures édifiées sont en conformité avec les normes imposées par la loi et, au sein de chaque rénovation ces mesures sont prises en compte.

Nous menons une véritable politique en la matière. La personne souffrant d’un handicap physique, sensoriel ou mental, ne doit pas souffrir de marginalisation et pour ce faire, nous avons entamé un important travail de diagnostic. Cette analyse a pour finalité de mieux les besoins existants et les aspirations des personnes concernées.

 

Au-delà de l'aspect réglementaire, quelles sont vos autres ambitions ?

pigaglio.jpgJ’aimerais pouvoir « construire » un lieu de réflexion et de propositions, au sein duquel pourrait se nouer un dialogue de fond sur ce problème. Il est fondamental, si nous voulons avancer sur ce sujet, de s'interroger véritablement sur le handicap et sur ses conséquences aux niveaux professionnel, social et culturel.

Le handicap s'inscrit dans le cadre des compétences de la Communauté d'Agglomération et de fait, une action transversale à toutes les délégations doit s’instaurer. Elle doit pouvoir s’insérer dans tous les domaines : de l'emploi jusqu'au logement des bailleurs sociaux, en passant par l'aménagement urbain.

Dans le prolongement, j’ai d’autres souhaits à exprimer. Le premier tend à modifier notre mode de pensée : l’accessibilité n’est pas synonyme de charges nouvelles !

Il est bon de rappeler qu’à chaque fois qu’une initiative est amorcée, que ce soit niveau poste de travail ou de la construction d'équipement, elle est profitable à l’ensemble de la collectivité. Améliorer la qualité d'un logement, optimiser la sécurité enfantine… ne sont pas des « obligations » mais plutôt une philosophie du mieux vivre.

Le second point est une action de sensibilisation. Le handicap ne peut s’apparenter qu’au seul fauteuil roulant. Je suis frappé par l'oubli qui concerne les handicaps visuels, auditifs et moteurs, voire les maladies et les troubles liés au vieillissement.

Notre mission est d’aller plus loin et notre approche doit être globale. Il est bon en effet que les bus et leurs arrêts soient équipés de rampe d'accès et de panneaux d'affichage pour les malentendants et les aveugles. Mais en réalité, le principe d’accessibilité ne peut s’avérer efficace sans s’étendre à toute la ville, sans éliminer tout ce qui peut être un obstacle.

 

14:07 Publié dans Expressions libres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : handicap, evry, pigaglio | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu