Avertir le modérateur

09/01/2012

CORBEIL : SORTIE NATIONALE DU FILM - LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE

C’est un film qui vous saisit, vous tient fermement du commencement à la fin. Et vous fait terriblement réfléchir ». Costas Gravas, réalisateur du film Z.

arcelcinema.jpgClin dœil au film et à lhistoire de la ville cest au cinéma Arcel de Corbeil sauvé grâce à la mobilisation des habitants de la ville et de certains de ses élus comme le conseiller général Bruno Piriou présent pour cet avant première que le film documentaire « les nouveaux chiens de garde » proposé par les amis du Monde Diplomatique, a été présenté pour la première fois au public en France. A loccasion la salle était archicomble, de nombreux spectateurs étaient invités à revenir à dautres séances.

Le titre du film « les nouveaux chiens de garde » est tiré de louvrage de Paul Nizan écrit en 1932 qui dénonçait les philosophes qui à lépoque sous couvert de neutralité garantissaient la perpétuation de lidéologie bourgeoise.

nouveaux-chiens-de-garde-big-01.jpgAujourdhui, les nouveaux chiens de garde se sont ses journalistes (une poignée mais présents partout), ses économistes de la pensée unique (dont on affichent les titres universitaires mais jamais leurs présences dans les conseils dadministration des grandes entreprises quils servent, comme les chiens servent leurs maitres), les « experts » incapables de prononcer une phrase si quelques mots comme « réforme, austérité, crise » sont enlevés. Ses chiens de garde sont imbibés dans un monde restreint où personnalités politiques, économiques se retrouvent, vivent ensemble, se congratulent, aboient en saluant et proposant un système économique libéral unique où deux choix sont possibles celui de laustérité et celui de laustérité pour les autres, parce pour eux aucune inquiétude pour le lendemain.

Gare à celui qui ne pense pas bien, il est irrémédiablement écarté et interdit dantenne comme lest, ce film dont la production et la diffusion ont été refusées par toutes les chaines de Télévision publiques ou privées.

Cest sur fond propre que Jacques Kisner a produit ce film qui est un film salutaire qui pendant une heure et demi vous plonge dans ce monde des médias qui pratique le « lavage de cerveau » à haute dose pour imposer une conception de la société unique où largent est roi et la pensée esclave.

Après la projection de ce film saluée par les applaudissements de la salle, un débat passionné animé par Caroline Vié, critique de cinéma et journaliste à 20 Minutes, sest engagé avec Yannick Kergoat réalisateur du film, Renaud Lambert journaliste au Monde Diplomatique.

Linquiétude sur la manipulation imposée aujourdhui aux esprits par la concentration anormale du pouvoir de largent et des médias a été soulevé. Lespoir dune alternative politique qui pourrait légiférer pour éviter ce scandale quotidien a été largement abordé mais sans optimisme excessif.

Les rôle de contre pouvoir de quelques médias a été souligné comme celui du Monde Diplomatique, de lHumanité, de quelques Blogs. Le rôle dinformateurs des militants politiques, syndicaux, associatifs opposés aux idées libérales a été souligné.

Ce film à bien des égards est salutaire, et représente une bouffée doxygène dans ce monde médiatique et politique où le corset de la pensée unique veut être imposé à tous pour lintérêt exclusif de privilégiés de la fortune propriétaires de 90 % des moyens dexpression et de diffusion existants en France.

Diaz Diego pour E-Mosaïque, photo BP

12/05/2011

Média : Assise départementale de l’Humanité en Essonne

IMG00317-20110504-2108.jpgDans le cadre de la préparation des assises nationales du journal l’Humanité une rencontre départementale s’est déroulée à Corbeil sous la présidence de Philippe Camo, conseiller régional et la participation de lecteurs et de diffuseurs de l’Humanité, et de Patrick Appel-Muler directeur de la publication du journal.

L’HUMA, un journal singulier

Patrick Appel-Muller a souligné l’importance de ces assises qui ont pour objectifs de rapprocher ce journal avec ces lecteurs et de permettre un développement du journal. Il a rappelé la singularité de l’Humanité qui est un contre pouvoir idéologique à la quasi-totalité de la presse de plus en plus contrôlé par des puissances d’argents comme Libération, le Monde, France Soir, où la presse régionale dominé par des puissances économiques à l’exemple de la presse régionale de l’Est de la France contrôlé par le Crédit Mutuel. Il a rappelé la puissance de la presse gratuite ne fonctionnant que sous le contrôle des annonceurs aux intérêts privés évidents, et des journaux télévisés vus le soir par 13 millions de téléspectateurs.

Il a rappelé que tous ces médias se trouvent souvent en décalage de l’opinion publique ce qui peut expliquer la crise de confiance que les médias peuvent avoir avec les français. Ainsi alors que la quasi-totalité de la presse s’était déclarée partisan du traité européen, 56 % des français avait voté NON, l’Humanité étant le seul quotidien national a partager cet avis des français. Dans le cadre des réformes sur les retraites une situation analogue a été constatée. Seule l’Humanité c’était prononcée clairement contre cette réforme avec l’avis partagé de la majorité des français. Il en est de même sur d’autres sujets comme la guerre en Afghanistan soutenu par la quasi-totalité de la presse à l’exception de l’Humanité dont la position est approuvée par 78 % de l’opinion selon plusieurs sondages par ailleurs censurés par les autres journaux.

L’HUMA à la conquête de nouveaux lecteurs

humajeunes3.jpgPatrick Appel-Muller a indiqué qu’à l’issue de ses assises plusieurs propositions seront sans doute retenues et mises en place : rénovation partielle de l’Humanité en Octobre, démarches de fidélité avec les lecteurs, organisation d’’une Université Populaire de l’Humanité avec la participation de scientifiques, d’historiens, de philosophes, d’économistes…décentralisée dans les facultés du pays, multiplication de numéros spéciaux avec des rédacteurs en chef divers, des quartiers ou villes entières pourraient être ainsi associés, amplification d’une démarche plurielle du journal avec des invités de toutes les sensibilités, respect de l’avis tous les lecteurs qui sont tous loin d’être communistes.

L’image de l’Humanité doit être plus attractive, plus populaire et moderne. Le journal dans les semaines à venir proposera un nouveau type d’abonnement où seront associés web et papier.

L’AVIS des lecteurs

Un débat passionnant s’est engagé avec les lecteurs. La totalité ont exprimé leurs satisfactions sur le contenu de l’Humanité et de l’Humanité Dimanche. Ils ont déploré la censure des médias radios et télévisés à l’égard de l’Humanité, en dehors de France Inter. France 2 n’a par exemple jamais invité, dans aucune de ces émissions, un seul journaliste de l’Humanité depuis quatre ans. Ils ont donné leurs accords sur les propositions du journal pour permettre son développement. Le sujet sur la fête de l’Humanité a également été abordé. Patrick Appel-Muller a indiqué l’importance pour ce journal de cette fête, en rappelant sa fragilité financière liée à des nouvelles contraintes techniques, aux coûts de plus en plus importants des spectacles, à la diminution de la vente militante des vignettes en encourageant tous à s’engager à inverser cette baisse compensée par une vente commerciale mais dont la signification politique est bien sûr moins favorable.

LE JOURNAL, pain quotidien

La force de l’Humanité c’est la fidélité de ces lecteurs et le lien unique que ce journal peut avoir ainsi que le lisent et partagent les combats que tous ensemble mènent, cas unique de la Presse Française. Son développement est indispensable, y compris pour défendre la démocratie et la liberté d’expression. C’est possible. Patrick Appel Muler a ainsi révélé que 20 à 25 % des jeunes lecteurs à qui est proposé un abonnement de découverte du journal restent ensuite abonnés à l’Humanité, ce qui est exceptionnel.

Le Journal créé par Jean Jaurès peut avoir un grand avenir parce qu’il correspond à un besoin d’informations, de débats, et de connaissances réel que l’on ne peut trouver nulle part ailleurs.

 

11:13 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : média, humanité, assises, essonne | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu