Avertir le modérateur

14/01/2012

ROMS : EXPULSION, EVACUATION, DES MAUX POUR LE DIRE

roms3.jpgAu petit matin à Evry une centaine de gendarmes mobiles ont expulsé après avoir détruit méthodiquement les baraquements provisoires installés au rond point du CNES à Evry une centaine de Roms dont une trentaine d’enfants de bas âge sur décision du préfet, c’est-à-dire du gouvernement en application malheureusement d’un arrêté de la municipalité rédigé à la demande du représentant de l’Etat.

Je peux témoigner de tout cela parce alerté par les associations humanitaires et de solidarité dont l’ASEFRR qui coordonne l’aide aux familles de Roms du 91 et présidé par S Guichard j’étais présent.

J’ai été frappé par la dignité et la détresse de toutes ses familles ballotées au gré de toutes ces opérations inhumaines décidées par le pouvoir public. J’ai été frappé en voyant cet alignement impeccable de ces gendarmes cernant le camp des Roms rappelant (et la comparaison s’arrête là) des images d’archives où des « parias de l’époque » étaient regroupés avant d’être évacués vers d’autres camps.

A l’occasion, évacué est d’ailleurs le terme mensonger employé par TF1 et d'autres médias relatant cet évènement malheureux. Expulser est le terme plus juste employé par le Secours Catholique et l’ASEFRR.

Le dictionnaire est clair sur les définitions :

- Evacuer : faire sortir, transporter quelqu’un dans un autre endroit.

- Expulsion : action d’expulser. Expulsion d’un indésirable.

Et là aussi je peux en témoigner, il s’agit bien en plein hiver d’une expulsion sauvage et illégale pratiquée par l’Etat puisque aucune solution de relogement n’a été proposée à ces familles. Avec les associations j’ai d’ailleurs moi-même accompagné ces familles à la Maison de la Solidarité du conseil général pour qu’une solution au moins provisoire puisse être trouvée.

La situation des familles Roms à Evry et dans tout le pays doit trouver une issue durable et humaine en ce qui concerne notamment le logement.

Le 27 mars 2010 une résolution émanant de 7 groupes politiques du Parlement Européen dont les communistes, les socialistes, les Verts et la Droite excepté son extrême demandait aux Etats à propos du sort des citoyens de l’Union d’origine rom « de respecter la chartre et les droits fondamentaux de l‘UE, notamment en fournissant une aide et un suivi appropriés ».

C’Est-ce combat du respect de l’humain qu’il est important de mener pour les familles Roms, mais également pour toutes les familles qui souffrent de la misère, du racisme, de l’exclusion engendrés aujourd’hui par l’Europe libérale et le gouvernement Sarkozyste.

Diego Diaz, maire adjoint communiste d’Evry

15:49 Publié dans Actualités, Evénements, Expressions libres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roms, expulsion, evry, france, sarkozy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

29/10/2009

FORTE MONTEE DU NOMBRE DE SANS EMPLOIS

chmagehortefeux.gifDEGRADATION DANS TOUT LE PAYS

Le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 0,8 % en septembre. « Une hausse qui n’est pas près de s’arrêter », prévient le gouvernement.

 

Continuant sur sa lancée, le chômage a encore une fois augmenté en France en septembre, selon les données publiées lundi soir par le ministère de l’Économie et Pôle emploi. Selon la statistique publique, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A, qui regroupe les personnes n’ayant pas du tout travaillé, a augmenté de 21 600 (+0,8 %), et de 44 900 (+ 1,2 %) en y incluant ceux qui exercent une activité réduite. En août, déjà, 18 100 nouveaux demandeurs d’emploi étaient recensés.

 

Sur une année, les privés d’emploi ont donc progressé de 25 % ! Au total, le nombre de chômeurs toutes catégories confondues s’établit à près de 4 millions en comptant l’outre-mer, et à 2,5 millions pour la seule catégorie A en France métropolitaine.

 

Dans le détail, de septembre 2008 à septembre 2009, les jeunes de moins de vingt-cinq ans sont 30 % de plus à connaître le chômage. Sur la même période, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi depuis plus d’un an a progressé de 20,5 %.

 

 Pas de quoi pavoiser. Selon la ministre de l’Économie, Christine Lagarde, la hausse de septembre « confirme que les effets de la crise sur le marché du travail se poursuivent ».

 

Or, « le plus dur est devant nous », a annoncé lundi Jean-Paul Fitoussi, président de l’organisme de conjoncture OFCE qui table sur un taux de chômage à 10,6 % de la population active, fin 2010, contre 7,8 % fin 2008. C’est« la plus forte progression observée au cours des 25 dernières années ».

 

Sept cent mille emplois marchands devraient être ainsi détruits l’an prochain, d’après l’OFCE. L’institut, qui table sur une faible croissance de 0,8 % pour 2010, indique que ce rebond pourrait ne constituer qu’une parenthèse.

 

 Pour Éric Heyer, expert à l’OFCE, les conditions d’une « reprise solide » ne semblent pas réunies en l’absence de « relais » dans la demande interne.

 

 

 

CHOMAGE EN HAUSSE DANS L'ESSONNE AUSSI

Comme au niveau national, le nombre de demandeurs d'emplois est en hausse de 2 % en septembre, soit un total de 780 chômeurs supplémentaires.

Il s'établit à la fin du deuxième trimestre 2009 à un taux de 6,2 %, contre 5 % un an avant. C'est le plus mauvais chiffre depuis 2006.

Il reste néanmoins un des plus bas de France où il atteint en moyenne 10 %.

 

 

LES JEUNE DIPLOMES PARTICULIERMENT TOUCHES

 

Le haut-commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, a rendu public l une vaste enquête sur les jeunes diplômés, qui permet de rendre compte de la situation actuelle. Comme leurs aînés, les jeunes traversent une passe difficile.

Malheureusement 43 % des jeunes diplômés sont au chômage. Pire, ils sont 63 % si on prend en compte ceux ayant une activité rémunérée, mais étant toujours à la recherche d’un véritable emploi. C’est ce qui ressort d’une enquête TNS-Sofres.

 Dessin publié dans MediaPart

 

14:07 Publié dans Social et économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chômage, essonne, france, chiffres | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/09/2009

INSECURITE : DES CHIFFRES ET DES ACTES

violence.JPGUne boîte mail à destination de la population des quartiers sensibles de l'Essonne vient d'être installée par Jean-Claude Borel-Garin, le numéro 1 de la police dans le département. L'objectif ?

 Contourner l'omerta qui règne dans certains quartiers, inciter les habitants des cités à raconter les délits ou les nuisances auxquels ils assistent.

Cette information qui suscite une polémique dans notre département relance également le débat sur l’insécurité en général.

DES CHIFFRES INQUIETANTS

A la mi-août, le bilan mensuel de l’Observatoire national de la délinquance montrait que le nombre d’actes de violences contre les personnes continuait d’augmenter (+ 4,34 % sur les douze derniers mois).

En juillet l’observatoire indiquait déjà qu’avec 18 902 faits constatés ces atteintes volontaires à l’intégrité physique étaient en hausse sur une période d’un an, en précisant par contre que les atteintes aux biens étaient en légère baisse (- 1,1 %) avec 25 017 faits constatés.

Ces chiffres sont à nuancer. L’office National de la Délinquance après une enquête a démontré que  dans leur majorité, les victimes « ne portent pas à la connaissance de la police et de la gendarmerie les atteintes aux biens ».

 

Elles agissent en fonction de la « gravité du préjudice ». Moins de 24 % de ces délits font ainsi l’objet d’une plainte. Plus d’un vol sur deux n’est pas déclaré, à l’exception - question d’assurance - des vols de voiture (90 % déclarés) et des cambriolages (70 %).

LES ACTES

Face à cette situation, Gouvernement et élus des villes tentent de répondre à l’inquiétude des habitants. En moins de deux ans ce sont plus de dix lois qui ont ainsi été votées au Parlement sans que des résultats probants soient notés.

Les élus des villes veulent aussi apporter une réponse, en doublant les effectifs de la Police municipale comme à Evry, et dans la plupart des cités, et en mettant en place des caméras de vidéosurveillances dont l’efficacité est loin d’être démontrée comme le prouve l’expérience britannique avec plus de 20 millions de caméras installés avec un coût énorme et des résultats quasiment nuls.

Néanmoins cela répond il en partie à l’angoisse des habitants qui s’exprime dans de nombreuses réunions publiques, souvent après des actes de violence traumatisants.

A cela s’ajoute la fermeture à un accès pour les habitants de l’extérieur, de la plupart des résidences des villes par les bailleurs où les co-propriétaires dans le cadre de plans de rénovation comme dans des quartiers comme les Pyramides, des Champs Elysées, ou du Champtier du Coq à Evry.

Ce sont ces actions additionnées qui ont permis de limiter l’augmentation des faits de délinquance, plus que l’action gouvernementale qui se dégage de plus en plus sur les collectivités avec par exemple 5000 postes de gendarmes et de policiers supprimés compensées en partie par des augmentations des effectifs de police municipale, avec pour conséquence de « plomber » les budgets et de limiter paradoxalement les actions de préventions et de médiations pourtant fortement appréciées par la population et souvent très efficaces.

UNE INSECURITE GENERALE

La crise sociale contribue à l’augmentation de l’insécurité en général, qu’elle soit économique, politique et sociale.

Un officier de police reconnaissait d’ailleurs cette réalité en précisant : « Il y a eu des mois de baisse sans que l’on puisse dire que c’est grâce à nous. Et la hausse de certaines formes de criminalité aujourd’hui, ce n’est pas nécessairement notre faute. La délinquance est un problème complexe qui repose sur des facteurs sociaux, économiques, régionaux et même météorologiques parfois. »

Le débat sur l’insécurité est loin d’être clos. C’est aussi celui de notre société. 

20:20 Publié dans Contre enquête | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : délinquance, violence, evry, france | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu