Avertir le modérateur

13/10/2010

« C'est fantastique, et c'est possible! »

labare.jpgévénement En direct du Sénat

Marie-Agnès Labarre,sénatrice de l'Essonne du parti de gauche.

 

«La retraite des femmes fait l’objet de beaucoup 
de débats au sein du Sénat.

Le gouvernement affirmait qu’il n’y avait plus d’inégalité entre les femmes et 
les hommes quant aux retraites. Mais face à la pression populaire et aux interventions des sénateurs du Parti 
de gauche et du PCF, M. Woerth a bien été obligé 
de reculer et d’infirmer ce mensonge au Sénat.

En fait, les écarts de salaires entre hommes et femmes ont cessé de diminuer depuis le milieu des années quatre-vingt-dix du fait du temps partiel imposé. Mais les propositions du gouvernement sont juste médiatiques puisqu’elles 
ne concernent qu’une minorité de femmes, celles ayant eu trois enfants ou plus. Le passage de 65 à 67 ans concerne les femmes, mais aussi tous ceux qui sont 
dans une situation précaire. M. Woerth n’a de cesse 
de nous parler du libre choix du départ à la retraite entre 62 ans et 67 ans.

retraite.jpgMais si un salarié n’a pas le nombre 
de trimestres suffisant pour partir avec une retraite 
à taux plein, en quoi est-ce un libre choix ? Le choix 
de gagner moins ? La liberté de choisir le montant 
de sa décote, à raison de 5 % par an ? Ainsi, pour 
une retraite de 800 euros, une décote de 5 % représente tout de même sur deux ans 80 euros, ce qui est énorme 
à la fin du mois. Voilà à quoi se résume la notion 
de liberté pour le gouvernement ! Cela revient à dire 
à tous les travailleurs : « Vous êtes libres, à vous 
de choisir : le travail jusqu’à 67 ans ou une retraite 
de misère. »

Dans les deux cas, l’objectif est d’accroître la pression sur les plus précaires. C’est pourquoi 
nous allons continuer notre bataille au Sénat. 
Nous avons l’ambition d’être la caisse de résonance du mouvement social.

Nous sommes d’ailleurs le seul groupe parlementaire à être sur une position claire 
de la retraite à 60 ans à taux plein, c’est-à-dire sans allonger la durée de cotisation. Comme nous l’avons démontré dans notre proposition de loi du Front 
de gauche, la France n’a jamais été aussi riche, la retraite à 60 ans, c’est fantastique, et c’est possible !»

(1) Marie-Agnès Labarre réalise des comptes-rendus vidéo tous 
les deux jours sur les retraites. À voir sur http://www.lepartidegauche.fr

Publié dans l'Humanité

 

16:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : retraites, sénat, labarre, essonne | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

07/09/2010

POUR DEFENDRE LES RETRAITES : 270 000 MANIFESTANTS A PARIS

100_7423.JPGDavantage de manifestants, comme à Paris (270.000 personnes, d'après la CGT, c'est deux fois plus qu'il y a deux mois), et beaucoup plus d'arrêts de travail, et des grèves mieux suivies...

De premières estimations globales avançaient les chiffres de 2,5 à 3 millions de personnes dans les quelque 190 cortèges recensés dans tout l'Hexagone, contre deux millions le 24 juin.

La mobilisation contre la réforme Sarkozy-Wœrth des retraites a nettement dépassé, en ampleur, celle du 24 juin. Davantage de manifestants, comme à Paris (270.000 personnes, d'après la CGT, c'est deux fois plus qu'il y a deux mois), à Marseille (200.000, contre 120.000 le 24 juin), à Toulouse ( 110.000, contre 60.000), à Lyon (35.000, contre 25.000)....

cgt07.jpgAu départ de l'Essonne plus de 35 cars ont ammené à Paris des dizaines de milliers de manifestants, qui se sont déplacés aussi nombreux en voitures et en trains venus d'une centaine d'entreprises publiques ou privées. 

L'aveu en creux d'Hortefeux

Autre dominante de la journée, on a enregistré beaucoup plus d'arrêts de travail, et des grèves mieux suivies, dans le secteur public et dans le privé. Près de six enseignants du secondaire et du primaire sur dix, plus d'un cheminot sur deux, près de 4 postiers sur dix, plus de 50% des agents des Impôts et du Trésor... ont cessé le travail. De nombreux grands groupes du privé (Total, Rhodia, Carrefour, Renault...) et, fait plus nouveau, une myriade de PME, y inclus, parfois, des entreprises où les syndicats ne sont pas représentés, ont été affectés par les débrayages. Les huit organisations syndicales, qui appellaient à cette journée, peuvent se féliciter d'avoir atteint leur objectif. Leur unité, complète cette fois-ci,- FO, qui était absent le 24 juin, ayant décidé de faire front avec les autres confédérations- a sans aucun doute joué un rôle d'entraînement.

Une forte contestation

100_7435.JPGL'ensemble des leaders syndicaux  défendent le maintien des bornes d'âge de 60 et 65 ans. 

Et aujourd'hui, sur leurs banderoles, dans leurs slogans et leurs paroles, les millions de manifestants ont exprimé leur attachement à ces acquis sociaux, à la justice sociale, à la solidarité entre toutes les générations.

La balle est bien dans le camp du gouvernement, qui apparait ce soir sur la défensive.

DEPOT DE PETITIONS

pl07.jpgLe matin, la mobilisation avait commencé aux portes de l’Assemblée nationale avec le dépôt des 120 000 pétitions portées par le PCF tout l’été : « Les députés communistes et du Parti de gauche ont déposé un autre projet sur la table. Il faut aller dans le sens de ce qui peut être positif pour les femmes et plus largement pour l’ensemble des salariés.

Nous allons nous battre, y compris au Parlement », assure Pierre Laurent, le secrétaire national du parti et conseiller régional d'Ile de France. « Le gouvernement a essayé de tenir tout l’été et a tenté de relancer une vague xénophobe mais la journée d’aujourd’hui montre que la détermination s’est renforcée et que la confiance est en train de changer de camp », se réjouit encore Pierre Laurent avant de redire que la Fête de l’Humanité qui démarre, vendredi prochain, sera le lieu de « convergence des mobilisations ».

Texte et photos E-Mosaïque, CP

22:17 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manifestation, retraites, paris | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/06/2010

MOBILISATION DE HAUT NIVEAU

manif2506.jpgLa mobilisation est "de haut niveau", avec "autour de deux millions" de manifestants partout en France, a affirmé le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault. Quelque 130.000 manifestants, selon la CGT, défilaient jeudi 24 juin à Paris, alors qu'ils étaient 90.000 d'après le syndicat lors de la dernière journée d'action, le 27 mai.

Affirmant n'avoir "jamais cru que les gens étaient résignés", François Chérèque a ajouté que "quand les gens se rendent compte que la communication cache des injustices (...), inévitablement on a la réaction que l'on a aujourd'hui".

"Le gouvernement doit se rendre compte qu'il faut une réforme alternative, c'est-à-dire réécrire profondément cette réforme pour qu'elle soit plus juste", a souligné le secrétaire général de la CFDT, convaincu que "les gens ne manifestent pas contre le changement mais contre cette réforme injuste".

Et d'ironiser: "Le président de la République peut dormir tranquille, il y a plusieurs millions de personnes dans la rue aujourd'hui, il y a des millions de chômeurs, on a des problèmes de pouvoir d'achat, et lui passe son temps à écouter les états d'âmes d'un footballeur qui gagne 15 millions par an".

Une allusion au rendez-vous jeudi à l'Elysée entre Nicolas Sarkozy et l'attaquant Thierry Henry après la débâcle des Bleus à la Coupe du monde de football en Afrique du sud.

 

L’ESSONNE TRES MOBILISE AVEC PLUS DE 13 000 MANIFESTANTS

manif2506a.jpgL’UD CGT de l’Essonne a recensé une forte progression du nombre de grévistes en Essonne par rapport à la journée du 27 mai.

Ce sont plus de 100.000 salariés de l’Essonne qui ont cessé le travail, conduisant des entreprises et des services à fermer leurs portes ce 24 juin.

 

En outre, ces éléments se sont caractérisés par la présence de 6.500 manifestants essonniens dans le cortège de la CGT Essonne à la manifestation parisienne, et autant pour tous les autres Syndicats

Cette journée d’action a été est un signal fort adressé au gouvernement et au patronat sur le dossier des retraites et de la protection sociale.

Texte et photo E-Mosaïque

10:17 Publié dans Social et économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manifestation, retraités | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu