Avertir le modérateur

19/06/2010

A LA DECOUVERTE DE LA SCIENCE

« Etudier ce n’est pas remplir des vases mais allumer des feux » - Montaigne.

 

ulm2.jpgA l’initiative du conseil régional d’Ile de France et le concours du conseil général de l’Essonne (département qui concentre 10 % de la recherche publique en France) et le soutien de l’association Planète Sciences pendant plusieurs mois différentes structures ont été sensibilisé aux problématiques scientifiques et particulièrement à la bioéthique.

 

27 groupes en Ile de France, dont 8 de l’Essonne ont réfléchi sur ce sujet et parmi eux l’école de la deuxième chance à Ris Orangis, l’Université du Temps Libre, Génération femmes à Evry et la Résidence pour Personnes Agées Rameau toujours à Evry.

 

ulm1.jpgLa résidence Jean Philippe Rameau avait sélectionné comme thème celui de la fin de vie.

Comment accompagner la fin de vie ?,  avec qui ?, comment ?, l’euthanasie est elle acceptable et dans quelles conditions ? étaient quelques unes des questions traitées avec l’aide de juristes, scientifiques, journalistes mis à la disposition dans le cadre de cette opération de sensibilisation à la science.

 

La fin de vie n’est elle pas finalement la mise en valeur de la vie elle-même, ou le commencement d’une autre vie ou son aboutissement, vaste sujet traité largement.

 

L’ensemble de ces travaux a été synthétisé par la réalisation d’une vidéo présenteé sous forme de journal et qui sera diffusée le 1er juillet dans une salle du conseil général de l’Essonne.

 

ulm3.jpgAuparavant la totalité des groupes a participée à une conférence pour rendre compte de l’ensemble des travaux à l’école normale supérieure à Paris à l’invitation du conseil régional avec l’intervention des rapporteurs, de scientifiques, de philosophes, de juristes dans une ambiance  studieuse et passionnée.

 

Une partie du débat s’est déroulée autour du rôle des médias qui en matière d’informations scientifiques privilégient le sensationnel et la certitude au détriment de la raison et de la réflexion.

 

En conclusion et avec humour Salek Beloucif, médecin réanimateur au CHU de Bobigny a défini en 4 mots les dominateurs communs des problématiques scientifiques et sociétales  de notre époque : « la mort, l’argent, le pouvoir, et le sexe ».

 

Pour la période 2010-2011 le sujet d’initiation scientifique retenu est celui de l’alimentation.

 

Photos et texte exclusifs E-Mosaïque

20:40 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sciences, bioéthique, essonne, ile de france | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/02/2010

REGIONALES ILE DE FRANCE : 12 LISTES POUR 209 SIEGES

regionale1.JPGLes électeurs Franciliens auront le choix entre 12 listes le 14 mars pour élire 209 conseillers régionaux.

Parmi ces listes les plus sérieuses sont celles menées par Valérie Pécresse pour l’UMP, Europe Ecologie avec Cécile Duflot, la Front de Gauche mené par Pierre Laurent, celle du PS avec le Président sortant Jean Paul Huchon, le Front National, le NPA et le MODEM.

Les 209 élus seront répartis dans les 8 départements de l’Ile de France. Pour l’Essonne ce sont des listes avec 23 candidats qui sont présentées aux suffrages des électeurs.

Les principales sont celles du PS avec Julien Dray tête de liste, l’UMP avec la ministre Nathalie Kosciusko-Moricet, les Verts avec Jean-Vincent Placé, et enfin celle du Front de Gauche mené par François Delapierre.

Le mandat des élus est fixé à 4 ans, c'est-à-dire 2014 date où la nouvelle réforme territoriale devrait être mise en place avec la disparition de fait des conseils généraux à l’échelle des départements.

Les listes qui le 14 mars auront obtenu plus de 10 % des suffrages exprimés pourront se maintenir, celles qui obtiendront entre 5 et 10 % des voix pourront fusionner avec les premières, et celles dont le pourcentage est de moins de 5 % disparaîtront.

Ce mode d’élection, ajouté à la méconnaissance du rôle tenu par les conseillers régionaux expliquent les prévisions d’abstentions records que les sondages prévoient.

conseilregional.jpgLe conseil régional pourtant gère un budget considérable de 4,6 milliards d’€, soit 5 fois celui du département de l’Essonne emploie 10 000 agents et intervient dans les domaines essentiels que sont le transport, les lycées, la formation professionnelle, l'activité économique, le tourisme,  le logement, le soutien associatif.

Pourtant tout indique que ce ne sont pas sur ses sujets que les Franciliens voteront, mais sur la politique menée par M. Sarkozy et son gouvernement. L’intervention personnelle du Président de la République pour soutenir les candidats UMP, contraire aux traditions de la 5 ème République, les têtes de listes de la Droite menée par des ministres UMP en exercice confirment cette appréciation.

laurent91.jpgA Gauche, l’enjeu est celui du contenu de l’alternance souhaité qui est en jeu, entre un Parti socialiste qui à l’image des autres Partis socialistes d’Europe comme en Espagne, au Portugal, en Grande Bretagne, en Grèce, en Allemagne balance fortement vers son aile droite comme en témoigne ces propositions sur les retraites, et ses positions très ambiguës sur des sujets comme la santé, l’éducation nationale, la fiscalité, l’Europe sociale, et sa tiédeur sur la réforme des collectivités avec une partie de ses élus qui sont heureux dans les conversations privées de la disparition des départements dont celui de l’Essonne,  comme le sont les Verts, et un Front de Gauche novateur regroupant plusieurs  Partis et Associations comme le PCF, le PG, la GU fortement ancré à Gauche et partisan d’une réforme profonde le la société, et une répartition plus juste des richesses, et également engagé pour maintenir les échelons administratifs et politiques que sont les communes et les départements plébiscités par les Français dans toutes les enquêtes d’opinions.

20:29 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conseil régional, ile de france, essonne, pcf, pg, ump, ps, verts | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

08/02/2010

REVELATIONS – DOCUMENT EXCEPTIONNEL - CARTE SCOLAIRE ECOLES PRIMAIRES ET MATERNELLES

cartescolaire.jpgLa rentrée scolaire 2010 va être des plus difficiles dans les départements de l’Ile de France notamment. Le principal syndicat des enseignants, le SNUIPP diffuse à ces adhérents la nouvelle carte scolaire et sa première analyse. Nous diffusons ici ce document exceptionnel.

 

DOCUMENT

1620 postes créés à la rentrée 2010 pour 5300 élèves supplémentaires et l’équivalent de 3442 postes supprimés suite à la disparition des PE2. Derrière la brusquerie des chiffres nationaux, la réalité des situations locales rappelle combien le service public d’éducation est mis à mal par les économies budgétaires.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

Comme chaque année, au mois de janvier, les inspections académiques ont publié la dotation en postes de chaque département pour la rentrée 2010.

 

Nationalement, les décisions budgétaires étaient connues : 1 620 créations de postes pour 5 300 élèves supplémentaires. Il faut ajouter à cela la perte non comptabilisée par le ministère de 37,5 % des 9 182 postes de PE2. Cette perte correspond au volume d’enseignement que ces PE2 effectuent dans les écoles (décharges de direction avec les stages filés et remplacement de la formation continue avec les stages “3 semaines”). Soit 3 442 postes en moins.

 

 

rentreescolaire.jpgCOMMENTAIRE E-MOSAIQUE

A l’image de ce qui se passe dans  les Yvelines où le taux de scolarisation des deux ans est de 6,25 % seulement, alors qu’il était de 15 % en 2003, pour devenir en 2010, 4,95 %, il semble qu’après la suppression des postes d’enseignants stagiaires la nouvelle phase soit la suppression des classes de deux ans.

Ainsi dès cette année à Evry, ce sont plus de cent enfants de cet âge dont on a refusé la scolarisation. La phase suivante sera la suppression à l’école maternelle des enfants de 3 et 4 ans, puis par étape, la privatisation probable de l’ensemble du système éducatif.

Le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux au départ à la retraite annoncé par le Gouvernement, qui pour près de la moitié concerne les enseignants, ne laisse aucun doute sur ce scénario, sauf changement de politique et de gouvernants.

 

15:18 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : école, emplois, carte, primaire, maternelle, ile de france | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu