Avertir le modérateur

06/04/2010

Altis-Corbeil va revivre

avec un vrai plan industriel !

Communiqué de la CGT

 

altis.jpgDepuis le vendredi 9 avril 2010, la lente agonie de l’usine de semi-conducteurs Altis-Corbeil est stoppée (1). L’entreprise va redémarrer et se développer. L’accord a été rendu public lors d’une réunion entre Yazid Sabeg, Haut Commissaire du gouvernement à la diversité et à l’égalité des chances, et une délégation de l’Union départementale CGT de l’Essonne, menée par son secrétaire général, Marc Roumejon, composée de Hervé Leblanc, Annick Jeannette-Stiti, Édouard Rodriguez, et conseillée par Guy Moulas, du cabinet Secafi.

 

Yazid Sabeg, outre ses responsabilités gouvernementales, dirige une grande entreprise, la CS Communication et Services, et a donc une solide expérience industrielle. Il renforcera la direction d’Altis lors d’un Comité d’Entreprise extraordinaire (CEE) dans les prochains jours.

 

DE NOUVEAUX DÉBOUCHÉS

 

La question numéro 1 est : « Pour quoi faire ? ». Le 9 avril était l’aboutissement d’une démarche de la CGT, qui n’a jamais renoncé à sauver l’activité du site par un vrai projet industriel soutenu par les pouvoirs publics. Après des mois de réunions et discussions, le dossier est bouclé. Le même jour que le CEE, une table ronde en Préfecture d’Évry et une conférence de presse donneront les détails sur l’activité et le financement.

 

Les fondamentaux sont en place. Yazid Sabeg, Marc Roumejon, aidés par leurs experts, se sont mis d’accord sur trois points. D’abord, Altis peut vivre autrement que sous perfusion de fonds publics mal utilisés et de miettes lâchées par les actionnaires sur le départ, IBM et Infineon-Siemens. Les études de viabilité le prouvent.

 

Ensuite, la vie d’une entreprise et la démocratie ne sont pas ennemis. Les salariés se prononceront à bulletins secrets sur leurs conditions de travail, en particulier par équipes. Enfin, la pérennité financière et technologique est fondée.

 

Les nouveaux débouchés sont entre autres l’automobile, l’aéronautique, la défense civile et militaire, l’informatique.

 

Dans ces secteurs, de grandes entreprises comme le groupe Dassault, qui avait promis d’investir, sont des partenaires intéressants, tout comme l’État, s’il veut garder, comme il le dit, une industrie nationale.

 

D’autre part, la proximité du Plateau de Saclay, qui développera recherche et haute technologie dans les prochaines années, est un atout potentiel. Altis se dotera d’une force de vente et d’une R&D (Recherche et Développement) qui lui manquaient jusqu’à présent, étouffant dans l’œuf toute expansion ou synergie.

 

AUX CÔTÉS DES SALARIÉS

 

L’époque des repreneurs-fantômes et des sauvetages-bidon est donc révolue et l’espoir raisonnable reprend ses droits. La direction nationale de la CGT, à commencer par Bernard Thibault, ne cache pas sa satisfaction.

 

Pour l’Union départementale de l’Essonne, Marc Roumejon a déclaré : « Ce résultat est également dû à de nombreux salariés d’Altis et à leur syndicat CGT, qui n’ont pas voulu céder au désespoir entretenu par les anciens actionnaires et la direction à leurs ordres. Nous sommes évidemment heureux d’avoir démontré que notre acharnement à sauver le site n’était pas une lubie de rêveur social. Mais je vous dis aussi que la CGT continuera de lutter pour les droits des salariés et de discuter avec les responsables politiques locaux pour développer l’emploi dans l’Essonne. Nous appelons les autres syndicats d’Altis et du département à travailler dans le même sens sur les nouvelles bases définies le 9 avril ».

 

(1) VOIR PRECEDENT DOSSIER SUR ALTIS

19:02 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : altis, corbeil, cgt | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/03/2010

MANIFESTATIONS INTERPROFESSIONNELLES IMPOSANTES

manif23.jpgDes millions de personnes ont fait grève et manifesté mardi en France dans le cadre d'une journée d'action pour l'emploi, les salaires et les retraites.

Environ 160 manifestations et rassemblements étaient annoncés dans tout le pays à l'appel des syndicats CGT, CFDT, FSU, Solidaires (Sud) et Unsa.

 

Le défilé parisien a relié dans l'après-midi la place de la République à celle de la Nation.

A Nice, 8.000 personnes  ont défilé, à Nantes, 10.000 personnes .

 

manif231.jpgFONCTION PUBLIQUE EN GRÈVE

La Fédération syndicale unitaire (FSU) a elle aussi appelé les personnels de la fonction publique à être "massivement en grève" et à manifester, tant pour le pouvoir d'achat que pour le "dossier essentiel des retraites".

Pour Bernard Thibault de la CGT, les raisons de manifester ne manquent pas.

"Il y a un regain de combativité des salariés pour faire admettre aux employeurs qu'il y a un problème de partage des richesses dans ce pays", a-t-il estimé sur Europe 1.

La réforme des retraites, qui débouchera sur des décisions à la rentrée selon le président Nicolas Sarkozy, va être "très compliquée", prévoit Bernard Thibault.

"C'est la raison pour laquelle j'espère qu'il y aura aujourd'hui un grand nombre de manifestants pour commencer à peser sur ce rendez-vous", a-t-il dit.

 

manif2391.jpgFORTE MOBILISATION DANS L’ESSONNE

La CGT 91 a dénombre 226 arrêts de travail dans le Privé et le Public en Essonne et plus de 51OOO grévistes Essonniens.

Plus de 3000 manifestants Essonniens étaient dans le cortège CGT 91.

D’ores et déjà la CGT prévoit des suites à cette journée sont en préparation.

Elle a décidé d’organiser plusieurs dizaines de DEBATS – MEETING SYNDICAUX dans les entreprises et les localités en Essonne. Et n’écarte pas la possibilité dans les prochaines semaines de tenir une journée départementale syndicale unitaire avec grève et manifestation est dans les « clous » en Essonne.

 

La FSU a constaté la fermeture de nombreuses écoles et une participation très importantes des enseignants dans cette action qui ne restera pas sans lendemain.

 

Texte, agences de presse, E-Mosaïque, photos, vidéo,  correspondant particulier CP.


MANIFESTATION A PARIS LE 23 MARS
envoyé par E-Mosaique. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

16:23 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : manifestation, cgt, fsu, unsa, essonne | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

13/02/2010

LES SALARIES D’IKEA EN COLERE

ikea015.jpgLes 9.000 salariés des 26 magasins Ikea français sont engagés dans des actions de grève et de manifestations dans toute la France.

Les syndicats notamment la CGT et FO réclament des augmentations de salaires et la création d’emplois pour permettre de bonnes conditions de travail.

Un magasin a été fermé, celui de Franconville (Val-d'Oise), en région parisienne.

 Plusieurs milliers de salariés soutiennent cette action sous des formes diverses.

A Lisses, dans l’Essonne une manifestation s’est déroulé autour du magasin. Des élus étaient également présents, tous communistes dont Philippe Camo Conseiller régional Bruno Piriou, conseiller général, Elise Yagmur et Diego Diaz élus d’Evry.

ikea003.jpgLa représentante syndicale CGT, Bénedicte Chapelain a rappelé les principales raisons de ce mouvement :

- détérioration des conditions de travail (augmentation de la charge de travail mais diminution des effectifs

- la dégradation du climat social

- Les propositions dérisoires proposées par la direction, 1 % d’augmentation pous les employés, 0 % pour les agents de maîtrise et les cadres, au moment où 52 millions d’€ de bénéfices net sont annoncés.

La participation en majorité de femmes et de jeunes salariés est exceptionnelle et donne un relief particulier à cette action.

 Les clients d'IKEA ont nombreux tenus à exprimer leurs solidarités aux grévistes. Les syndicats demandent 4% d'augmentation de salaires, l'embauche de salariés, une prime d'intempérie pour les salariés travaillant à l'extérieur et un 14eme mois de salaire.

Texte, photo, vidéo : E-Mosaïque

 
IKEA DE LISSES EN GREVE
envoyé par E-Mosaique. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

23:06 Publié dans Social et économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ikea, lisses, salariés, cgt, fo, pcf | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu