Avertir le modérateur

21/12/2013

LES ELUS COMMUNISTES ET LES MILITANTS COMMUNISTES REPUBLICAINS AVEC FRANCIS CHOUAT ET SA LISTE DE RASSEMBLEMENT

 francis chouat,evry,municipalité,communistes,élusEvry, dans la perspective des élections municipales qui se tiendront en mars de l’année prochaine,plusieurs candidats se sont d’ores et déjà déclarés.

Bien évidemment sera représentée la Droite, dont l’objectif avoué reste de démanteler le service public municipal et d’imposer un recul de la solidarité dans notre ville. D’autres, à l’extrême gauche, ne visent qu’à profiter du climat politique actuel en cherchant à nationaliser l’enjeu de ces élections locales.

Preuve de leurs intentions et de leur mauvaise foi : l’incohérence voire l’inexistence de leurs programmes locaux, qui témoignent au mieux d’une méconnaissance navrante de la réalité évryenne, au pire d’une tentative de manipulation de l’opinion des habitants d’Evry par des propositions irréalistes et démagogiques.

Il s’agit pourtant de choisir un cap pour l’avenir de notre ville pour les 6 prochaines années, et le programme présenté aux Evryens se doit d’être à la fois ambitieux et sérieux, de répondre efficacement et concrètement à leur souhait d’amélioration de leurs conditions de vie.

Aujourd’hui une seule liste répond à cette exigence de sérieux et d’ambition: celle menée par Francis CHOUAT.

Cette liste, dont le programme est d’ailleurs conçu en concertation avec les habitants, sera une liste de large rassemblement et composée de militants socialistes, écologistes, de citoyens engagés ; elle représentera l’ensemble des quartiers de la ville et sa diversité

Sur cette base, les élus communistes et communistes républicains d’Evry ont décidé de participer à l’élaboration de ce programme municipal ainsi qu’à la liste qui le défendra.

Avec des propositions précises dans tous les domaines d’interventions de la ville et de l’agglomération (Transports, Logement, Culture, Education…), nous portons également des exigences fortes pour la justice fiscale et pour l’emploi.

Face à une Droite revancharde et une extrême-droite aux aguets, nous refusons de jouer le jeu dangereux de la division à gauche pour ces élections locales et de brader notre conception de la démocratie de proximité.

francis chouat,evry,municipalité,communistes,élusNotre participation ne modifiera pas, pour autant, notre opposition à la politique d’austérité menée par le gouvernement.

francis chouat,evry,municipalité,communistes,élusC’est la raison pour laquelle nous apporterons notre soutien total à la liste du Front de Gauche qui sera présentée lors des élections européennes de mai 2014.

Nous continuerons à militer pour une politique de consolidation de l’économie par des investissements créateurs d’emplois, le renforcement des politiques et des services publics, avec une attention particulière pour ceux qui sont les plus durement frappés par la crise.

Les élus communistes et les communistes Républicains d’Evry

Front populaire de Gauche

Parti de la Gauche Européenne

10:23 Publié dans Actualités, Collectvités locales, Evénements | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : evry, élections, pcf, chouat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

01/10/2013

Victoire pour la maison d’Aragon

politique culturelle, louis aragon, aurélie fillippetti, bernard vasseur, maison triolet-aragon, ministère de la culture

Suite à l’émotion suscitée par des mesures budgétaires qui compromettaient la survie de la Maison d’Elsa Triolet et d’Aragon, les ministères concernés font machine arrière.

On se souvient du cri d’alarme lancé dans nos colonnes par Bernard Vasseur. La Maison Elsa Triolet-Aragon, déclarait son directeur dans un communiqué, se trouvait prise en tenailles entre baisse de subvention et augmentation de loyer, décidées l’une par le ministère de la culture, l’autre par Bercy : -6% d’amputation d’un côté, 66% de hausse de loyer en 2 ans de l’autre. Soit 10 000 euros de ressources en moins et 22 000 de charges en plus.

L’émotion a été grande devant ces mesures qui récompensaient bien mal ceux qui faisaient vivre la mémoire d’un écrivain qui avait fait don à la France de ses manuscrits et de la maison qu’il avait achetée à Elsa, et où elle est morte. Dans un communiqué, il rappelle « il me manquera 30 000€ et je devrai fermer la Maison fin novembre 2013 faute de pouvoir payer en décembre les salaires des membres de la petite équipe qui la fait vivre. » Un comble pour une maison d’écrivain qui fut la première à obtenir le label d’excellence en la matière, pour un travail salué par la ministre de la culture Aurélie Filipetti elle-même.

Il semble que la raison, « aidée » par le poids de la mobilisation qui a accueilli ces mesures absurdes, aient triomphé. « On peut donc bien, avec toute la modestie qui convient, parler de victoire », déclare Bernard Vasseur dans un communiqué paru aujourd’hui. « Je veux d’ailleurs remercier, ajoute-t-il, le très large public qui, à la suite des articles parus dans la presse, nous a fait part tout au long de l’été de son émotion, en nous assurant de son indéfectible soutien. Nous sommes surtout heureux pour lui, car nous allons pouvoir continuer de faire ce pour quoi nous sommes là : semer l’envie de poésie, de lecture, de littérature, d’art à travers la découverte des activités d’une maison d’écrivains, où vécurent deux figures majeures de la littérature française au XXème siècle : Elsa Triolet et Aragon. »
Bien entendu, la vigilance reste de mise, surtout devant les orientations générales du budget que nous venons de les découvrir. En attendant, ne boudons pas notre plaisir en participant aux activités, rencontres et expositions organisées à Saint Arnoult tout au long de l’année. (1)

(1) Exposition Peter Stämpfli, du 21 septembre au 1er décembre, Poés’Yvelines, avec Bernard Noël et Salah Stétié, dimanche 6 octobre. 2013, à 15h. détails sur www.maison-triolet-aragon.com.

Publié par l'Humanité

01/08/2013

EVRY CENTRE : GRAND STADE DE RUGBY : LA DERNIERE PHASE !

staderugbyune_ok.jpgGrand Stade de rugby : quatre constructeurs en lice pour transformer l’essai

La fédération française de rugby (FFR) vient de retenir 4 groupements "constructeurs" - Bouygues, Eiffage, Icade et Besix, Vinci - pour le dialogue compétitif en vue de l’attribution du contrat relatif à la conception, la construction et la maintenance du Grand Stade de rugby de 82.000 places à Ris-Orangis (Essonne). Son inauguration est prévue en 2017.

Après avoir désigné en février dernier les architectes Populous-Ateliers 2/3/4 pour la réalisation du grand Stade de rugby de 82.000 places à Ris-Orangis (Essonne), la Fédération française de rugby a retenu quatre groupements "constructeurs" pour participer à la prochaine étape de sélection sous la forme d’un dialogue compétitif. Conformément à la règle définie par l’avis d’appel public à candidatures, la FFR a choisi les quatre groupements suivants : Bouygues, Eiffage, Icade et Besix, Vinci,* en vue de l’attribution du contrat relatif à la conception, la construction et la maintenance.

Suite à la publication de l’avis de marché publié sous les références 2013/S 112-190542 au JO/S S112 du 12 juin 2013, la FFR a reçu le 15 juillet 2013 les dossiers de candidature de différents groupements comprenant des majors européens de la construction", ajoute la Fédération de rugby dans un communiqué daté du 30 juillet.

Afin de pouvoir répondre pleinement aux enjeux de ce projet particulièrement ambitieux, chaque équipe a dû présenter ses compétences et références sur des projets sportifs ou encore sur des opérations majeures de complexité et d’envergure similaires.*

Et de souligner : "Le choix sur dossier s’est effectué sur la base des capacités techniques et financières de chacun des groupements et de leur organisation prévue pour la mise en œuvre du projet."

Un dialogue compétitif en deux temps

Dorénavant, le dialogue compétitif entre ces quatre groupements, qui se terminera par le choix de l’attributaire pressenti à l’horizon du dernier trimestre 2014, se déroulera en deux temps, signalent les dirigeants de la FFR : " Une phase unique de dialogue comprenant une offre Initiale et le dialogue compétitif en tunnel avec chacun des groupements qui se terminera au cours du 1er semestre 2014 ; une phase d’offre finale d’environ 4 mois jusqu’à la sélection de l’attributaire pressenti."

Par conséquent, la signature dédiée au contrat relatif à la conception, la construction et la maintenance de la future enceinte sportive du Grand Stade de la FFR aura lieu fin 2014. L’inauguration est prévue en 2017.

Les quatre groupements en détails et leurs références en matière de construction de stades

Bouygues : Groupement composé de Bouygues Bâtiment Ile-de-France et de Bouygues Energies & Services FM France.

Références récentes stades : Le Sport Hub de Singapour (en cours) et Le Stade Vélodrome, Marseille (en cours).

Eiffage : Groupement composé d’Eiffage Construction, Eiffage Immobilier, Eiffage TP, Eiffage Construction métallique et Eiffage Energie Ile-de-France.

Référence récente stade : Le Grand Stade de Lille (livré en août 2012).

Icade et Besix : Groupement composé de ICADE Promotion, BESIX et GDF SUEZ Energie Services – Cofely Services.

Références récentes stades : King Abdullah Sports City (KASC), Arabie Saoudite (en cours) et Stade Artevelde, Belgique (livré mars 2010).

Vinci : Groupement composé de Vinci Construction France, Vinci Energie, Vinci Facilities EP et ADIM Concept.

Références récentes stades : L’Allianz Riviera, Nice (en cours) et le Stade Océane, Le Havre (livré juillet 2012).

Article publié par Actubati

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu