Avertir le modérateur

23/11/2014

ONZE FEMMES PORTENT PLAINTE CONTRE LECLERC POUR ESCROQUERIE, OFFRE D'EMPLOI FAUSSE

leclerc.JPGSaisis par l'union locale CGT d'Évry, Me Eddy Arneton et Me Sofiane Hakiki ont déposé plainte contre X lundi au parquet d'Évry pour "escroquerie, offre d'emploi fausse, travail dissimulé, soumission de personnes vulnérables à des conditions incompatibles avec la dignité humaine et violences".

Les plaignantes, onze femmes âgées de 18 à 47 ans et chômeuses de longue durée, ont participé avec 80 autres personnes à une "préparation opérationnelle à l'embauche" entre décembre 2013 et février 2014, lors de l'aménagement d'un supermarché Leclerc à Fleury-Mérogis (Essonne).

Indemnisés par Pôle Emploi durant cette période, les stagiaires ont été chargés du ménage et de l'installation des rayons de la future enseigne franchisée. Mais, au moment de l'inauguration du magasin en janvier, la moitié des chômeurs s'est vu refuser l'embauche promise par le dispositif. Selon les avocats en charge du dossier, le franchisé n'avait aucune intention d'embaucher et souhaitait profiter d'une "main d'oeuvre gratuite, financée par Pôle emploi." "L'employeur a clairement laissé penser que l'offre de formation pouvait déboucher sur un CDI", selon Me Arneton.

Une promesse qui relève de "l'escroquerie" selon lui, "sachant que l'établissement était loin de pouvoir garantir un poste aux 91 personnes engagées dans cette prétendue formation".

Les avocats dénoncent en outre des conditions de travail "dégradantes" et des violences psychologiques -insultes, commentaires sur le physique des personnes- survenus durant la formation. Interrogé, le groupe Leclerc a indiqué  ne pas avoir été informé du dépôt de plainte et n'a pas souhaité faire de commentaire sur le sujet.

Le quotidien le Monde a révélé jeudi que plusieurs franchises du groupe de grande distribution Leclerc abuseraient des dispositifs de formation des demandeurs d’emploi pour ouvrir des magasins, avant de se débarrasser des recrues.

Le groupe aurait pour habitude d’embaucher des chômeurs en stage indemnisés par Pôle emploi, avec promesses d’embauche, avant l’ouverture de franchises, et de les renvoyer une fois le supermarché ouvert.

Après enquête, le Monde aurait trouvé des cas similaires en Bourgogne, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans le Languedoc-Roussillon ou encore en Île-de-France.

D'après l'Humanité, le Midi Libre, Le Monde

10:54 Publié dans Actualités, Social et économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : leclerc, evry, escroquerie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu