Avertir le modérateur

01/11/2012

Ian Brossat critique le futur plan anti-pollution de Delanoë

paris, bertrand delanoëLe président du groupe PCF-PG au Conseil de Paris juge les mesures nouvelles que le maire de Paris, Bertrand Delanoë, s'apprête à présenter pour accélérer la lutte contre la pollution dans la capitale sont "anti-sociales".

Ian Brossat affirme que si "les élus PCF/PG sont favorables à la réduction de la place de la voiture à Paris, elle ne peut se faire n'importe comment, à n'importe quelles conditions". "Les propriétaires de vieux véhicules, scooters ou voitures, sont souvent issus de milieux populaires. Les interdire sans prime substantielle à l'achat d'un véhicule neuf, c'est une mesure anti-sociale" poursuit l'élu dans un communiqué.

Lors du prochain Conseil de Paris, Bertrand Delanoë annoncera une série de mesures visant à lutter contre la pollution. Il est notamment question d'interdire la circulation des véhicules de plus de 17 ans. Les scooters achetés avant 2004 pourraient également être frappés par l’interdiction. "Pour l'instant, la Ville de Paris prévoit un accompagnement social dont la nature n'est pas précisée" poursuit Ian Brossat. "Par ailleurs, toute réduction de la place de la voiture doit aller de pair avec une amélioration substantielle des transports en commun en termes d'offre comme en termes de tarifs. Faute de cela, c'est le droit à la mobilité qui est remis en cause" conclut le président du groupe PCF-PG au Conseil de Paris.

paris, bertrand delanoëMême son de clôche pour le chef de file des députés PRG, Roger-Gérard Schwartzenberg : "En tant que député de plusieurs communes de banlieue, dont Villeneuve-Saint-Georges, je juge très contestables les mesures qui seront soumises au Conseil de Paris le 12 novembre", écrit-il dans un communiqué. "Diminuer la pollution dans la capitale est, certes, nécessaire. Mais pas en recourant à des mesures inéquitables et discriminatoires", ajoute-t-il. "De même, interdire la capitale aux véhicules les plus anciens, qui représentent un pourcentage infime du parc automobile, serait également contraire à l'équité, les propriétaires de ces véhicules appartenant aux catégories sociales les plus défavorisées", poursuit l'élu de la 3e circonscription du Val-de-Marne. "Un plan antipollution ne peut être un plan anti-social, qui pénalise les plus modestes. Au contraire, l'écologie doit se conjuguer avec l'équité", conclut-il.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu