Avertir le modérateur

31/05/2011

Île-de-France : 406 000 demandeurs de logements sociaux pour 75 000 logements disponibles en 2010

logement1.gifL’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) annonce qu’elle dénombre, au 1er juillet 2010, 406 000 ménages demandeurs d’un logement social en Île-de-France pour un parc de logements disponible ne s’élevant qu’à 75 000 appartements.

Une enquête a été menée par l’IAU auprès des communes et préfectures d’Île-de-France pour les 3ème Assises régionales du logement.

Parmi les demandeurs, 29 % se concentrent sur Paris, soit 117 000 ménages. La petite couronne est concernée par 41 % des demandeurs et la grande couronne par 30 %.

La répartition des demandeurs ne correspond pas à celle des logements sociaux. Il y aurait 1 208 000 logements sociaux en Île-de-France au 1er janvier 2009, Paris n’en dispose que de 19 %, la petite couronne de 47 % et la grande couronne de 35 %.

L’IAU souligne que les demandeurs n’étaient que de 264 000 en 1973 pour 406 000 aujourd’hui, c’est-à-dire en moins de quarante ans. Leur proportion dans le total des ménages franciliens reste relativement stable, passant de 7% en 1973 à 7,8% en 2010. Ces demandeurs sont principalement déjà locataires et près de la moitié vivent déjà dans des logements sociaux.

Face à la demande, l’Île-de-France ne dispose au 1er janvier 2009 que de 75 000 logements sociaux disponibles. Ce niveau, jugé « historiquement bas » élève le délai d’attente théorique à 5,4 ans alors qu’il était de 3,1 ans en 1978.

Pour l’IAU, une moindre mobilité des habitants du parc social est à l’origine de l’augmentation du délai d’attente. L’institut estime que nombres de ménages n’ont pas les moyens d’acheter un logement, ils restent donc en place et trop peu de logements sont alors rendus disponibles.

La grande majorité des demandeurs ont des revenus inférieurs à la moyenne des Franciliens. L’Enquête nationale logement (ENL) de l’INSEE estime que leurs revenus seraient de 2 052 euros par mois alors que la moyenne des Franciliens percevraient 3 131 euros.

En omettant de compter les retraités, 63 % des demandeurs sont ouvriers ou employés alors que ceux-ci représentent 36 % de l’ensemble de la population d’Île-de-France.

Pour 2011, le budget de la Région Île-de-France en matière de logement est de 271 Millions d’euros. 115 étant réservés à la création de logements familiaux sociaux.

Article publié dans Elunet

17:52 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : logements, ile de fance | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu