Avertir le modérateur

22/04/2011

Le local, un lieu de la lutte contre l’abstention et le Front national

amiable.jpgTribune de Marie Hélène AMIABLE, maire de Bagneux, députée des Hauts de Seine sur le site du "Le Monde" - 21 avril 2011 :

Les dernières élections cantonales ne sont pas une péripétie que l’on pourrait oublier en pensant déjà aux élections présidentielle et législatives de 2012. Elles constituent une sonnette d’alarme pour tous les élus locaux. Députée-maire d’une ville qui n’avait pas de canton renouvelable, je me sens malgré tout bousculée par le message envoyé par les électeurs. C’est de cela qu’il nous faut parler.

Et tout d’abord l’abstention. Les niveaux atteints sont sans précédent. Ils disent la fracture ressentie par les Français entre la classe politique et leur vie quotidienne. Pourtant, une telle abstention ne traduit pas un retrait de la vie civique. Les mobilisations sociales, le succès des livres de Stéphane Hessel (Indignez-vous !) ou encore celui des sociologues Pinçon-Charlot (le président des riches) témoignent de l’implication de nos concitoyens. Bagneux, ville très populaire des Hauts-de-Seine, département le plus riche de France, n’est pas à l’écart de ces mouvements de fond aux effets contradictoires. Ses habitants vivent une vie difficile, ressentie comme injuste et que beaucoup ne supportent ni ne comprennent. Mais ils doutent des capacités de nos institutions, de leurs élus à surmonter cette situation.

Face à cela, en cette période de mi-mandat municipal, il serait tentant de dresser la liste de nos actions en faveur de nos administrés. Ce serait justifié… et insuffisant. Car les discours en surplomb ne passent plus. Les citoyens veulent juger, élaborer, estimer par eux-mêmes. Nous devons répondre et légitimer cette attente car ces approches non expertes sont essentielles pour changer la vie et la ville.

Il ne faudrait pas davantage lire ces marques de défiance comme l’épuisement du rôle politique des institutions locales. C’est souvent par cet échelon que les catégories populaires, les jeunes, les migrants accèdent à une citoyenneté active. Mais pour que ce terreau de l’engagement civique continue d’être fertile, l’effort de renouvellement doit être radical. Le pire serait de "dépolitiser", de "techniciser" les enjeux locaux. Ils doivent être rendus accessibles à tous, discutables par tous, chacun selon ses disponibilités, ses centres d’intérêts, son expérience.

cq101207.jpgQuand l’enjeu est la production d’une nouvelle culture démocratique, participative, quand il s’agit de réinventer la citoyenneté, il n’y a pas de chemin rapide. Il n’y aura pas de solutions qui contournent un rapport proche, quotidien, direct entre élus et habitants. Il faut prendre du temps et faire des expérimentations. Oser, par exemple, sortir des codes usés de la parole publique. A Bagneux, nous nous engageons sur des chemins de traverses dans nos façons de faire et de dire. Nous lançons un festival citoyen, Hop !, qui, avec sa quinzaine de rendez-vous, veut être un laboratoire pour réinventer l’institution communale, moderniser son service public, relancer l’envie de politique, élargir le cercle des participants.

La montée du Front national est l’autre leçon que je retiens de ce scrutin. Par calcul et par porosité, la droite gouvernementale a ouvert un boulevard au Front national. Pour contrer l’idéologie qui fabrique des boucs émissaires, les discours ne suffiront pas. La crainte du déclassement et de la relégation hante les catégories populaires et les petites classes moyennes. En région parisienne cette inquiétude se cristallise notamment dans les transformations en cours avec le Grand Paris. Tous aspirent à vivre dans la métropole moderne… et beaucoup craignent d’en être exclus. Le défi est immense : contre la tendance à l’appauvrissement des villes pauvres, nous portons le projet d’une ville attractive accueillante aux nouvelles catégories sociales, sans chasser ceux qui vivent ici. Contre la culture du ressentiment et de la peur nous faisons le pari de l’ouverture. Je ne sous-estime pas la difficulté de tels choix. Mais nous ne pouvons manquer ce rendez-vous. Ce serait explosif.

cq051206.jpgContre le Front national, il est vital de montrer, par l’expérience vécue, que nos concitoyens ont tout à gagner à mieux se connaître, à s’enrichir des diversités culturelles, à vivre ensemble et non côte à côte, à inclure et non à exclure. Ils ont à redécouvrir que c’est en résistant qu’on reste debout. Nous devons aller plus loin et faire la démonstration que les jeunes ont du talent, que l’histoire coloniale se dépasse en la connaissant... Nous devons donner un sens explicite à nos actions quotidiennes comme par exemple ces aménagements urbains qui sont autant de lieux pour la rencontre, qui sont autant de traduction concrète de notre projet politique.

La progression de la gauche lors de ce scrutin traduit, malgré les doutes, la persistance de l’aspiration au changement. Comme députée communiste, je pense que cela met la gauche, toute la gauche, devant la responsabilité de porter un projet véritablement alternatif. Cela passe par une bonne dose d’inventivité, de créativité, de bas en haut. Les élus locaux ont leur part à prendre dans ce chantier. 

14:22 Publié dans Expressions libres | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fn, hélène amiable, pcf, bagneux | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/04/2011

CORBEIL : LA LAICITE EN DEBAT

100_7960.jpgLa laïcité, sujet d’actualité et aussi de controverses, était le thème de la conférence débat organisée par le groupe idées du PCF du 91 à Corbeil avec la participation d’Anicet le Pors, conseiller d’Etat de la République, ancien ministre.

En 45 minutes celui-ci a exposé devant une assistance passionnée l’historique de la laïcité, son actualité et également son enjeux aujourd’hui lié étroitement à la citoyenneté et à sa dimension universelle.

L’historique :

Du souverain, représentant dieu sur la terre, de l’emprise de l’église, nos ancêtres progressivement ont placé notre République sous la principe de la laïcité et de la République souligné par la loi de 1905, qui ne reconnaissait aucune église plaçant l’Etat dans une neutralité respectueuse de chacun.

Cette neutralité à plusieurs reprises a été bafouée par les lois Debré sur le financement des écoles privés, par la commission Stasi créant confusion et démagogie, par le Président actuel Nicolas Sarkozy donnant à l’Eglise catholique un rôle sortant l’Etat républicain de son statut légal.

100_7993.jpgL’actualité

Aujourd’hui la polémique prend le pas sur la raison avec les « affaires sur le voile islamique », la reconnaissance des institutions religieuses comme le CRIF, ou comme l’UOIF contraire aux principes de la constitution français, le faux débat sur la laïcité imposé au profit du Front National par l’UMP en perdition idéologique.

Perspectives

Pour Anicet le Pors la laïcité, bien commun de tous les français doit être âprement défendue parce elle reste le socle de notre République, du respect de chacun dans ses idées, ses croyances, elle définie le principe fondamental de l’intérêt général et public et elle est porteuse d’universalité, de liberté, de tolérance, de référence planétaire. Les révolutions qui viennent de se dérouler en Egypte, en Tunisie en sont des exemples révélateurs.

LIRE LA TOTALITE DE L’INTERVENTION D’ANICET LE PORS SUR SON BLOG, OU VOIR DES EXTRAITS SUR LA VIDEO SOUS CET ARTICLE

100_7961.jpgQuelques livres écrits par Anicet le Ports :

Quelle VIe République, (contribution) Le Temps des Cerises, 2007.

Les lois Auroux, 25 ans après (1982-2007) : où en est la démocratie participative ?, Presses universitaires de Rennes[35], 2008.

Sous la direction de Jacques Le Goff en collaboration avec Anicet Le Pors et Jean Auroux.

Le droit d’asile, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2010 (3 ° éd.).

Les racines et les rêves (entretien avec Jean-François Bège), Editions Le Télégramme, 2010[37],[38],[39].

La citoyenneté, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2011 (4 ° éd.).

 Article, photos, vidéo exclusifs E-Mosaïque


LA LAICITE : HISTORIQUE ET ACTUALITES par E-Mosaique

12:38 Publié dans Découvertes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : laïcité, anicet le pors, voile, musulman, catholique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu