Avertir le modérateur

29/06/2010

GRIGNY VOIT ROUGE !

grignya.jpgMusique de fond en klaxon, trompette et tambour, c’est sur une ambiance festive que des centaines d’habitants de Grigny, des employés communaux, des élus ont manifesté devant la Préfecture de l’Essonne pour protester contre les directives gouvernementales qui veulent asphyxier financièrement les collectivités  locales et en particulier cette ville qui est une des plus jeune et des plus pauvre de France.

 

L’Etat non seulement se désengage, mais de plus refuse d’honorer ses dettes liées aux programmes de réhabilitations qu’il avait initié avec la ville.

 

Aujourd’hui le Préfet qui l’an dernier avait décidé contre l’avis des élus d’augmenter de 50 % les impôts locaux, demande à la Municipalité d’économiser sur tous les services pourtant indispensable à la vie de la cité (école, social, habitat, crèche, sport, enfance…).

 

Le conseil municipal et le conseil général unanime, toutes sensibilités politiques comprises ont apporté le soutien aux habitants et à l’équipe municipale de Grrigny.

 

grignyb.jpgClaude Vasquez, le Maire communiste de Grigny a rappelé devant la préfecture ces faits, soutenu par de nombreux parlementaires, conseillers généraux et Maire présents dont Bernard Véra, sénateur, Julien Dray député, Francis Chouat, Marjolaine Rauze, Francis Chouat, Bruno Piriou, Patrice Finel, Paul da Silva, Gabriel Amard, conseillers généraux, des élus de Grigny, Viry dont Simone Mathieu, Maire de la ville, Evry, Morsang,  Longpont, Corbeil...

 

Une délégation a été reçue par le Préfet.

 

La situation financière difficile des collectivités locales, la volonté du gouvernement de diminuer les dotations, la montée en charge des besoins sociaux des habitants laisse présager que la colère exprimée par Grigny et le début d’un mécontentement qui va augmenter sensiblement et très rapidement.

 

Texte, photos, vidéo exclusifs E-Mosaïque

 

 

16:39 Publié dans Collectvités locales | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : grigny | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/06/2010

MOBILISATION DE HAUT NIVEAU

manif2506.jpgLa mobilisation est "de haut niveau", avec "autour de deux millions" de manifestants partout en France, a affirmé le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault. Quelque 130.000 manifestants, selon la CGT, défilaient jeudi 24 juin à Paris, alors qu'ils étaient 90.000 d'après le syndicat lors de la dernière journée d'action, le 27 mai.

Affirmant n'avoir "jamais cru que les gens étaient résignés", François Chérèque a ajouté que "quand les gens se rendent compte que la communication cache des injustices (...), inévitablement on a la réaction que l'on a aujourd'hui".

"Le gouvernement doit se rendre compte qu'il faut une réforme alternative, c'est-à-dire réécrire profondément cette réforme pour qu'elle soit plus juste", a souligné le secrétaire général de la CFDT, convaincu que "les gens ne manifestent pas contre le changement mais contre cette réforme injuste".

Et d'ironiser: "Le président de la République peut dormir tranquille, il y a plusieurs millions de personnes dans la rue aujourd'hui, il y a des millions de chômeurs, on a des problèmes de pouvoir d'achat, et lui passe son temps à écouter les états d'âmes d'un footballeur qui gagne 15 millions par an".

Une allusion au rendez-vous jeudi à l'Elysée entre Nicolas Sarkozy et l'attaquant Thierry Henry après la débâcle des Bleus à la Coupe du monde de football en Afrique du sud.

 

L’ESSONNE TRES MOBILISE AVEC PLUS DE 13 000 MANIFESTANTS

manif2506a.jpgL’UD CGT de l’Essonne a recensé une forte progression du nombre de grévistes en Essonne par rapport à la journée du 27 mai.

Ce sont plus de 100.000 salariés de l’Essonne qui ont cessé le travail, conduisant des entreprises et des services à fermer leurs portes ce 24 juin.

 

En outre, ces éléments se sont caractérisés par la présence de 6.500 manifestants essonniens dans le cortège de la CGT Essonne à la manifestation parisienne, et autant pour tous les autres Syndicats

Cette journée d’action a été est un signal fort adressé au gouvernement et au patronat sur le dossier des retraites et de la protection sociale.

Texte et photo E-Mosaïque

10:17 Publié dans Social et économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manifestation, retraités | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/06/2010

A LA DECOUVERTE DE LA SCIENCE

« Etudier ce n’est pas remplir des vases mais allumer des feux » - Montaigne.

 

ulm2.jpgA l’initiative du conseil régional d’Ile de France et le concours du conseil général de l’Essonne (département qui concentre 10 % de la recherche publique en France) et le soutien de l’association Planète Sciences pendant plusieurs mois différentes structures ont été sensibilisé aux problématiques scientifiques et particulièrement à la bioéthique.

 

27 groupes en Ile de France, dont 8 de l’Essonne ont réfléchi sur ce sujet et parmi eux l’école de la deuxième chance à Ris Orangis, l’Université du Temps Libre, Génération femmes à Evry et la Résidence pour Personnes Agées Rameau toujours à Evry.

 

ulm1.jpgLa résidence Jean Philippe Rameau avait sélectionné comme thème celui de la fin de vie.

Comment accompagner la fin de vie ?,  avec qui ?, comment ?, l’euthanasie est elle acceptable et dans quelles conditions ? étaient quelques unes des questions traitées avec l’aide de juristes, scientifiques, journalistes mis à la disposition dans le cadre de cette opération de sensibilisation à la science.

 

La fin de vie n’est elle pas finalement la mise en valeur de la vie elle-même, ou le commencement d’une autre vie ou son aboutissement, vaste sujet traité largement.

 

L’ensemble de ces travaux a été synthétisé par la réalisation d’une vidéo présenteé sous forme de journal et qui sera diffusée le 1er juillet dans une salle du conseil général de l’Essonne.

 

ulm3.jpgAuparavant la totalité des groupes a participée à une conférence pour rendre compte de l’ensemble des travaux à l’école normale supérieure à Paris à l’invitation du conseil régional avec l’intervention des rapporteurs, de scientifiques, de philosophes, de juristes dans une ambiance  studieuse et passionnée.

 

Une partie du débat s’est déroulée autour du rôle des médias qui en matière d’informations scientifiques privilégient le sensationnel et la certitude au détriment de la raison et de la réflexion.

 

En conclusion et avec humour Salek Beloucif, médecin réanimateur au CHU de Bobigny a défini en 4 mots les dominateurs communs des problématiques scientifiques et sociétales  de notre époque : « la mort, l’argent, le pouvoir, et le sexe ».

 

Pour la période 2010-2011 le sujet d’initiation scientifique retenu est celui de l’alimentation.

 

Photos et texte exclusifs E-Mosaïque

20:40 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sciences, bioéthique, essonne, ile de france | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu