Avertir le modérateur

27/12/2009

La fête pour les 30 ans de la fusée Ariane

cnes.jpgLe Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l'Agence Spatiale Européenne (ESA) et Arianespace se sont associés pour célébrer les 30 ans d'Ariane, autour d’une campagne de communication Web moderne et centrée sur l'humain.

Il y a 30 ans, le premier lanceur de la famille Ariane s’élançait depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou. De Ariane 1 à Ariane 5, les lanceurs de la filière n’ont cessé d’évoluer, avec pour objectif de donner à l’Europe un accès à l’espace en toute indépendance. Avec 193 lancements à ce jour, la fusée Ariane est devenue l’un des lanceurs les plus performants au monde, illustrant l’excellence de l’Europe dans les domaines de l’Espace et des hautes technologies.

ariane2.jpgAriane est une famille de lanceurs de l'ESA conçus et développés par le CNES. La société Arianespace, créée par le CNES en 1980 est l'opérateur en charge de la commercialisation et l’exploitation d’Ariane. Ariane 5, dernier né de la famille, est fabriqué par l'industrie européenne sous maîtrise d'oeuvre industrielle d’EADS-Astrium pour le compte d’Arianespace. Ariane 5 peut placer environ 10 tonnes en Orbite de Transfert Géostationnaire et jusqu'à 20 tonnes vers la Station Spatiale Internationale.

Fer de lance de l’autonomie d’accès à l’espace pour l’Europe, et enjeu stratégique majeur, Ariane 5 est aujourd’hui leader mondial des lanceurs de satellites commerciaux et draine plusieurs dizaines de milliers d’emplois sur l’ensemble du territoire européen.

Afin de célébrer cet anniversaire, le CNES et l’ESA ont souhaité rendre accessible à tous la fonction première d'Ariane : le lancement et la mise en orbite de satellites. Cette volonté s'est illustrée par la production d'un film viral esthétique mettant sur un même plan l'homme et Ariane, tous deux unis dans un même désir d'élévation et de dépassement. Ce film intégre des personnages venus des quatre coins du vieux continent et souligne ainsi la dimension européenne d'un rêve né il y a 30 ans. Après un teasing de plusieurs jours sur internet, ce film a été révélé aujourd’hui.

Un site web anniversaire a également été réalisé afin de relayer une information à la portée de tous, et de proposer des goodies téléchargeables. Toutes les vidéos sont consultables sur ce site : www.happybirthday-Ariane.eu.

Parmi les installations mises en place : une exposition de 30 portraits d’ingénieurs du CNES "Filles et fils d'Ariane" va être simultanément installée dans les 4 centres du CNES, à Paris, Evry, Toulouse et Kourou. La façade du siège du CNES (2 place Maurice Quentin – 75001 Paris) porte un grand écran (CNES-ESA-Arianespace) diffusant les plus belles images de lancements d’Ariane et ses vitrines exposeront l’histoire des 30 ans d’Ariane. A Evry, la Direction des Lanceurs du CNES va installer une bâche de 8m sur 5 sur sa façade et a décoré le hall aux couleurs du logo festif des 30 ans D’Ariane, avec un diaporama de photos "30 ans" et de nombreuses maquettes d’Ariane 1 à Ariane 5.

10:17 Publié dans Evénements | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cnes, ariane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/12/2009

Carrefour pour 1400 salariés…

carrefour.jpgLes 1 400 salariés du siège du groupe Carrefour ont appris que leur direction projetait de quitter leur site de Levallois pour s’installer dans l’Essonne.

 

Carrefour s’apprête à quitter la banlieue ouest limitrophe de Paris pour gagner le sud francilien. L’information, diffusée par mail à l’ensemble du personnel il y a quinze jours, suscite un profond malaise. « J’habite à cinq minutes. Je viens à pied. J’ai toute ma famille sur place, s’inquiète une jeune femme, salariée depuis un an. Je ne veux pas déménager pour me retrouver seule et isolée dans un département où je n’ai aucune attache. Mais est-ce que je retrouverai facilement un autre emploi en cette période de crise ? »

30 % des effectifs peu disposés à déménager


Ce projet de déménagement s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale du géant de la distribution. « Carrefour souhaite regrouper ses activités sur une même zone géographique dans un souci d’efficacité, explique-t-on au service de presse. L’éclatement sur plusieurs sites rend difficile la communication entre les services et les équipes. L’autre raison est économique. Les frais de location des bureaux actuels ne sont pas compatibles avec le programme de réduction des coûts engagés par le groupe. »
La direction a retenu trois sites en Essonne : Les Ulis, Evry et Massy-Palaiseau. Les activités France pourraient être regroupées à Evry, où est déjà implanté le siège qui gère toutes les enseignes du groupe Carrefour. Les autres activités près d’une dizaine pourraient être réparties sur les deux villes. « La nouvelle a filtré lors d’un comité d’entreprise extraordinaire consacré à l’annonce d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) chez Carrefour management. La direction a décidé d’annoncer son projet de fermeture du site de Levallois pour couper court aux rumeurs qui circulent depuis un mois », explique un représentant du comité interentreprises (CIE). Pour l’heure, la date du regroupement n’a pas encore été fixée.

Le bail de location des bureaux vient d’être prolongé d’un an.
Mais l’inquiétude est vive chez les salariés. Car une partie importante du personnel vit à l’Ouest ou au Nord. D’après un responsable du CIE, 30 % des effectifs ne seraient pas disposés à suivre leur entreprise. Mais le pourcentage varie selon les catégories professionnelles : 60 % de réticents parmi les employés et agents de maîtrise ; 40 % chez les cadres, et 15 à 20 % chez les cadres supérieurs.
« En déménageant dans la banlieue sud, la direction va faire l’économie d’un plan social, s’énerve une salariée. Elle sait qu’une partie de ses effectifs ne suivra pas. »



Le Parisien

 

19:09 Publié dans Social et économie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carrefour, emplois, evry, essonne, levallois | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/12/2009

Grippe A : les réquisitions de médecins généralistes dénoncées, l'exemple de l'Essonne

medecin2.jpgLe Syndicat national des jeunes médecins généralistes, le SNJMG, a dénoncé le 17 décembre des réquisitions de médecins installés ou remplaçants. Pourtant, la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, s'était engagée à ne pas les réquisitionner pour la campagne de vaccination, afin de maintenir l'efficacité du système de soins.

Le SNJMG indique qu'il "condamne ce double discours des pouvoirs publics et renouvelle sa demande d'arrêt de toute réquisition de médecins généralistes, installés ou remplaçants" ,allant jusqu'à parler de "harcèlement". Selon le syndicat, des préfectures ou des Ddass continuent de réquisitionner des médecins en activité.

Le SNJMG prend pour exemple l'Essonne, un département où tous les médecins remplaçants ont été réquisitionnés pour les deux mois prochains. Or, selon le syndicat, "ils font partie intégrante du dispositif de réponse médicale aux besoins de la population, notamment en période de congés annuels : les réquisitionner, c'est comme réquisitionner les médecins généralistes installés".

Début décembre, afin de répondre aux critiques organisationnelles, Roselyne Bachelot et Brice Hortefeux avaient envoyé aux préfets une circulaire rappelant les "bonnes pratiques" à suivre en matière de réquisitions. Interrogé par Le Monde, le porte-parole du ministère de l'intérieur, Gérard Gachet, s'est d'ailleurs référé à ces consignes : "les médecins généralistes ne sont pas censés être réquisitionnés", tout en ajoutant qu'il "peut y avoir une erreur ponctuelle ici ou là venant des Ddass qui font les listes de médecins réquisitionnables".

Une réponse qui ne satisfait pas le syndicat. Le SNJMG lui a donc proposé un rendez-vous au ministère de l'intérieur, pour transmettre "toutes les informations qui arrivent au syndicat sur les ratés de la campagnes de vaccination". Selon le ministère de l'intérieur, plus de 4 millions de Français ont déjà été vaccinés.

 

Sarah Laîné

Source :
Communiqués du SNJMG - 17 et 18 décembre 2009
Le Monde - 17 décembre 2009

19:01 Publié dans Informations locales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grippe a, médecins | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu