Avertir le modérateur

11/12/2009

Les archives de l'Essonne en ligne

archivesessonne.jpgvml.gifes archives départementales de l'Essonne annoncent leur mise en ligne pour le samedi 12 décembre. Et le menu a de quoi réjouir les généalogistes, car dans ce département, on ne mégote pas.

Il s'agit de tous les registres paroissiaux et de l'état civil de toutes les communes depuis l'an 1519 jusqu'à 1905 ! Et à ceux qui se posent la question -hélas devenue légitime- du prix, on répond qu'ici c'est gratuit ! Le site sera accessible à l'adresse du Conseil général de l'Essonne.

 

Les actes déjà consultables sur écran en salle de lecture ont été numérisés à partir des microfilms. Sans ternir l'événement, avouons que ceux-ci sont d'une qualité moyenne, notamment ceux concernant les actes d'avant 1862, mais ils restent lisibles. Les microfilms les plus récents, c'est à dire ceux des registres de 1862 à 1882 sont d'un bien meilleur niveau, sans parler des actes de 1882 à 1905 qui ont été scannés directement en haute définition.

 

L'interface de consultation ne surprendra personne, c'est celle de la société qui a remporté l'appel d'offre, Archimaine, bien connue des généalogistes. Fluidité et simplicité sont au rendez vous, et sans surprise, le prestataire saura répondre à l'afflux des demandes les premiers jours de l'ouverture du site. 

 

Plaisir des généalogistes, l'état civil ne sera pas tout seul sur le site, loin de là. Le jour du lancement, vous pourrez aussi consulter les 2.000 plans du cadastre, les recensements de population de 1817 à 1931, ainsi que -cerise sur le gâteau-, les monographies communales.

 

 Il s'agit d'une spécialité francilienne, ou pour être précis de l'ancien département de Seine-et-Oise qui regroupait jusqu'en 1964 tous les départements de l'actuelle Ile-de-France. L'inspecteur de l'Éducation de la fin du XIXe siècle avait eu la bonne idée de demander aux instituteurs de rédiger ces opuscules sur chaque commune, en prévision de l'Exposition Universelle de 1900.

 

Ces témoignages sont évidemment très précieux pour les généalogistes.

Pour terminer, parlons d'avenir, puisque le site a vocation à s'enrichir très vite. On parle déjà pour 2010 de la presse ancienne, comme L'Abeille d'Étampes ou L'Abeille de Corbeil, dont les collections de 1880 à 1944 sont déjà numérisées.

 

evrygare.jpgSimultanément ou presque, les cartes et plans, terriers, cartes de généralités et plans d'intendance (dont beaucoup sont à l'échelle précise du 1/2000e) devraient également rejoindre le site. Dans un avenir plus lointain, il y aura aussi les fonds figurés, cartes postales et estampes, ils sont déjà numérisés, mais pas encore indexés. Encore plus intéressante, l'arrivée des matrices cadastrales est évoquée, mais cet énorme morceau n'est pas encore numérisé.

 

 L'Essonne serait alors le premier département à mettre en ligne ces fameuses matrices qui présentent un intérêt bien plus fort pour les généalogistes que les seuls plans cadastraux publiés sans le nom des propriétaires...

 

 

Publié par Geneinfos 

09:55 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essonne, archives | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu