Avertir le modérateur

07/11/2009

EVRY 2, UN CENTRE COMMERCIAL EN MOUVEMENT

cc1.JPGHuit nouvelles enseignes ouvrent dans le centre commercial Evry 2. Swarovski, Desigual, Du Pareil au Même, Valège, Caravane du Monde, Colorii, Loisirs et Création ainsi que Seleccio rejoignent l’offre de 235 boutiques présentes sur place.
Les habitants d’Ile de France ont élu le centre Evry 2 : première destination shopping-loisirs. Par ailleurs, selon un sondage BVA, en 2008, le centre était le plus connu et le plus fréquenté de l’Ile de France Sud.

 

Mais la vie dans un centre commercial n’est jamais figée. Il avait inauguré par exemple voilà 2 ans le premier Aérophare de la région Parisienne (voir notre vidéo ci-dessous), et aujourd’hui il semble confronté à quelques difficultés liées à la crise économique.

 

Le journal le Parisien vient publier à ce propos l’article suivant.

 Des magasins ouvrent quand d’autres ferment. Mais depuis plusieurs semaines, Evry 2 accumule les rideaux baissés. A l’heure actuelle, le temple du shopping en Essonne,  l’un des plus importants centres commerciaux en France,  compte 22 locaux vacants sur les 235 boutiques, soit environ 10 %. « On voit de plus en plus de magasins fermés, c’est dommage », regrette cette habituée.

Le premier étage reste le plus touché. Récemment, des enseignes comme France Arno (chaussures) ont jeté l’éponge. Rien d’alarmant, selon le directeur du centre. « Le turnover est de l’ordre de 5 %, légèrement supérieur à la moyenne nationale », affirme Jean-François Nigay.

« Les gens n’ont pas de sous »

Les raisons de cette situation qui ne touche pas qu’Evry 2 sont multiples. A écouter les commerçants, les loyers sont trop élevés. Pour une petite boutique de 80 m 2 par exemple, le propriétaire doit payer 8 000 par mois, mais les charges peuvent s’envoler jusqu’à des 15 000 . Tout dépend de la superficie et de la place dans le centre commercial. « C’est trop cher », réagissent en choeur plusieurs commerçants. Certains vont même jusqu’à déménager pour des superficies plus petites. Mais quand les sous ne rentrent pas, difficile de faire face. « On ne travaille pas, se plaint cette gérante qui souhaite garder l’anonymat. On vend un peu pendant les soldes flottantes, mais les gens n’ont pas de sous. Aujourd’hui ( NDLR : lundi dernier), j’ai fait 0 de chiffre d’affaires. Si ça continue comme ça encore deux ou trois ans, on va devoir vendre. » Dans l’habillement, certaines boutiques tourneraient même à - 40 % par rapport à l’an passé.


Et certains d’estimer que « le centre commercial est sur la mauvaise pente », malgré les locomotives de la Fnac et des Galeries Lafayette. « Les boutiques qui ferment pour des problèmes locatifs sont peu nombreuses », répond Jean-François Nigay. Pour le directeur, la plupart des fermetures sont dues à des changements de politique des chaînes. La marque la Redoute a ainsi décidé de fermer ses magasins.


Soho ou Potiron ont aussi mis fin à leurs concepts. Quant à la crise, « on la ressent, mais un peu moins qu’ailleurs », assure Jean-François Nigay, optimiste. Mais Evry 2 attire toujours. Et le directeur de citer en contrepoint les nombreuses enseignes qui viennent de rejoindre le centre, comme Caravane du monde (déco), Seleccio (sacs) ou Desigual (vêtements) ou prochainement la firme japonaise Uniqlo (habillement).

 

 

17:55 Publié dans Contre enquête | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : centre commercial, evry2 | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu