Avertir le modérateur

24/10/2009

Construire avec les Franciliens.

bruno.JPGPar Bruno Piriou, vice-président du Conseil général de l’Essonne

Quel projet crédible et ambitieux pour la région Ile-de-France ?

La justification de listes autonomes du Parti socialiste aux élections régionales en Île-de-France se mesure à notre capacité à porter un projet politique tout à la fois crédible et plus ambitieux en termes d’emploi et de formation, de logement, de transports, d’aménagement et de développement durable, de culture et de démocratie. Nous ne partons pas de rien. Tout au long de cette mandature, le citoyen élu départemental que je suis a pu apprécier les initiatives politiques associant les différents acteurs franciliens sur l’ensemble de ces sujets. Ce fut le cas encore cette semaine avec la rencontre sur l’avenir de la métropole et de la région Île-de-France.

Les défis devant nous appellent pourtant de nouveaux rapports de forces et des idées encore plus audacieuses. La détermination de Nicolas Sarkozy à mener à son terme le Grand Paris, la réforme territoriale, la suppression de la taxe professionnelle annoncent une région parisienne plus inégalitaire, plus concurrentielle entre les territoires, plus abandonnée aux appétits privés dans tous les domaines logement, transport, santé, culture, éducation.

Bien au contraire, les Franciliens espèrent plus de services publics, de gratuité, de soutien à la réussite des projets de la jeunesse, de coopération entre université, recherche et entreprise, de cohérence territoriale. Pour porter un tel projet émancipateur en Île-de-France, ne négligeons aucune force, aucune association disponible pour se rassembler : Parti communiste, Parti de gauche, Gauche unitaire, NPA avec son engagement d’être prêt à l’exercice du pouvoir avec le Parti socialiste et les Verts, la fédération, toutes associations de quartiers, de jeunesse, d’usagers, syndicats, réseaux et bien au-delà encore, jusqu’aux citoyens eux-mêmes. La radicalité pour mieux vivre ensemble en Île-de-France est à trouver dans l’expression de l’usager du RER C ou D, des jeunes en quête d’emploi ou de formation, des familles qui connaissent la cohabitation forcée dans des logements étroits, des artistes sans moyens de création ou de diffusion.

brunio.JPGLe fond et la force du projet de notre liste de gauche à construire ne se situent pas d’abord dans le choix de la tête de liste mais dans la détermination à le construire au grand jour par département et par grande question sociale. Les milliers d’élus communistes et républicains de notre région, les dizaines de milliers de militants encartés ou pas, qui, pour une raison ou une autre, de la recherche aux transports en passant par le Pôle emploi, l’environnement ou les transports, ont manifesté ces six dernières années, espèrent un débouché politique à plus de 10 % à l’occasion de ces échéances régionales.

L’utilité communiste passe avant tout dans sa capacité à porter la démocratie, en dynamisant les moments de rencontres, d’écoutes, d’échanges, de construction des idées et des propositions, en prenant notre part à la structuration des listes les plus ouvertes possibles. Si le temps perdu ne se rattrape plus, les cinq mois devant nous peuvent être efficacement utilisés à cette effervescence citoyenne.

Publié dans l'Humanité

12:29 Publié dans Expressions libres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bruno piriou, gauche | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu