Avertir le modérateur

23/11/2017

126 000 IDF : Paris sera toujours Paris

radio audience Ile de France.jpg

Nouvelle livraison d’audiences par Médiamétrie.

L’institut a dévoilé la première 126 000 IDF de la saison. Comme son nom l’indique, cette enquête détaille les scores des radios à Paris et en Île-de-France. Parce que, quand on habite à Paris, on n’écoute pas la radio de la même façon ?

Que dit ce premier classement de la saison ?

Généralement, la 126 000 IDF confirme le précédent bulletin de notes de la semaine précédente. Commençons par les "Programmes Locaux", ainsi qualifiés par Médiamétrie. Parce que, dans cette catégorie, les radios doivent fournir, sur un marché hyper-concurrentiel, d'importants efforts pour tenter de rivaliser avec les marques nationales et de maintenir la tête hors de l'eau.

Dans cette catégorie, et elles y parviennent plutôt bien, le classement est composé par Latina (3.3), FIP (2.7), Voltage (2.2) 1.9 (Swigg), Tropiques FM (1.9), Oüi FM (1.8). La palme de la meilleure Part d'Audience revenant à FIP (2.9).

Les Parisiens et les Franciliens aiment s'informer. Ils le prouvent une énième fois avec 10.4 d'audience cumulée pour franceinfo. Suivent Radio Classique (2.9) et France Culture (2.3). Pas de nouvelles de France Musique.

RTL et France Inter toujours puissantes

RTL est la radio la plus écoutée dans cette 126 000 IDF (toutes stations confondues) avec 12.6 d'audience cumulée et plus de 15 points de Part d'Audience. Elle est talonnée par France Inter avec 12.4 d'audience cumulée pour 12 points de Part d'Audience. Sans surprise, Europe 1 est en baisse d'un demi-point sur an avec 8.7 d'audience cumulée mais avec une Part d'Audience honorable de 8 points et devant sa rivale RMC qui enregistre 7.9 d'audience cumulée. France Bleu ayant, cette fois-ci, totalement disparue des radars de Médiamétrie.

NRJ : première Musicale en Île-de-France

Avec 6.9 d'audience cumulée, NRJ, en hausse, domine le marché parisien et francilien. Mais la station est à moins d'un point de Skyrock qui signe, en cette rentrée, une belle progression d'un point à 6.5 d'audience cumulée pour une Part d'Audience en forte hausse également, de plus d'un point. Rire & Chansons (3.9) n'est pas parvenue à se maintenir au-dessus des 4 points d'audience cumulée.

Seules Nostalgie (en baisse à 3.5), Virgin Radio (en hausse à 3.2) et Chérie (en hausse à 3.2) sont au-dessus des 3 points. Pour les autres radios musicales, elles se partagent quelques miettes. Cette rentrée 20127-2018 ne restera pas dans les annales notamment pour Fun Radio avec seulement... 2.6 d'audience cumulée pour 1.5 de Part d'audience. RFM (2.8), RTL (2.5) et Radio Nova (1.9) voient également leurs audiences en baisse notament pour RFM qui perd presque un point sur un an...

24/10/2017

Grand stade de rugby : les collectivités viennent de déposer un recours contre la décision du Président de la FFR

grand stade.jpg

Ce jeudi 19 octobre, l’agglomération Grand Paris Sud et les villes de Ris-Orangis et de Bondoufle ont déposé, par le biais de leur avocat, une réclamation indemnitaire auprès du Président de la Fédération Française de Rugby (FFR), requête préalable avant le recours contentieux suite à la décision unilatérale d’abandon du projet de Grand stade de rugby, prise par la FFR et son comité directeur le 14 décembre 2016.

Le montant des réclamations des villes et de l’agglomération s’élève à plus de 52 millions d’euros. Il correspond au préjudice subi et au manque à gagner suite à l’abandon du projet de Grand stade de rugby.

« Nous avons compilé tout ce qui avait été réalisé par l’agglomération Grand Paris Sud et les communes de Bondoufle et Ris-Orangis au cours des cinq années de travail avec la FFR. Cette dernière dispose maintenant de deux mois pour réagir. Si elle ne fait pas droit à cette demande, nous pourrons alors saisir le tribunal administratif de Versailles » explique Stéphane Raffalli, maire de Ris-Orangis et vice-président de Grand Paris Sud chargé de l’aménagement, de l’habitat et des grands projets.

L’accord-cadre liant les collectivités à la FFR prévoit des engagements réciproques à réaliser entre les parties, autour de la construction du stade. Mais il y a eu rupture brutale en décembre 2016, par la FFR, de son engagement principal : celui de construire le stade. Aucune stipulation ne prévoyait la faculté de procéder à une résiliation unilatérale de cet accord-cadre.

« Nous étions liés contractuellement à la FFR pour un projet dont l’initiative relève de la Fédération. La décision unilatérale du nouveau Président de la Fédération met fin à 5 années de collaboration intense et d’avancées significatives pour un projet devenu d’intérêt national. Par ce recours, nous souhaitons avant tout défendre notre territoire, nos habitants qui doivent être respectés et obtenir réparation », conclut Francis Chouat, président de Grand Paris Sud.

Francis CHOUAT Président de la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud

Stéphane RAFFALLI Maire de Ris-Orangis, vice-président de Grand Paris Sud

Jean HARTZ Maire de Bondoufle, vice-président de Grand Paris Sud

18:16 Publié dans Actualités, Informations locales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : evry, grand stade, rugby, recours | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/09/2017

PHILIPPE RIO LE MAIRE DE GRIGNY, MAIRE DE LA PAIX

Philippe Rio Pierre Laurent.jpg

Philippe Rio est maire communiste de Grigny et Président de l’Association Française des Communes Départements et Régions pour la Paix France et vice président du réseau Maires pour la Paix à l'échelle mondiale.

Présent à la manifestation pour la Paix à Paris le 23 septembre 2017 il a accordé à Radio Evry l'interview que vous pouvez écouter ici en podcast.

Pour lui la paix n’est possible que s’il existe des artisans qui œuvrent par et pour elle. Cette action conduite localement est aussi importante que celle que nous menons dans les instances internationales.

Ce combat pour une Culture de la Paix, qui est une culture du « vivre ensemble », nous le menons avec courage et détermination car il reste d’une impérieuse nécessité.

Les mots d’Albert Camus écrits après les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki résonnent avec toujours la même acuité : « Ce n’est plus une prière, mais un ordre qui doit monter des peuples vers les gouvernements, l’ordre de choisir définitivement entre l’enfer et la raison ».

DES MARCHES POUR LE DESARMEMENT NUCLEAIRE

Deux jours avant les marches pour la Paix organisées dans 40 villes de France le 23 septembre, 50 pays ont signé un traité sur l'abolition de l'arme nucléaire. Un texte que ni Paris, ni les autres puissances nucléaires n'ont pour le moment signé, mais qui était un signe d'espoir chez les manifestants.

1700 milliards d'€ sont dépensés chaque année dans le monde pour les armes par les états qui ne trouvent pas dans le même moment 100 milliards pour financer les engagements de l'accord de Paris sur le climat.

Baruch Spinoza nous rappelle que « la paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance et de justice ».

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu